Les finances de vos parents vous préoccupent-elles?

- 9 juillet 2015
  • Imprimer

Dans le cadre de l’étude Émergence de l’endettement chez les aînés : bien comprendre pour mieux agir, Stéphane Gauvin, associé en Redressement et insolvabilité, a analysé la situation préoccupante de l’endettement des aînés. Cette étude sera publiée au courant des prochaines années.

Les dettes de nos parents, une situation inquiétante

Le temps où la retraite rimait avec la fin des dettes est révolu. Les aînés sont de plus en plus confrontés aux problèmes financiers pour maintenir un niveau de vie stable. Ces derniers, longtemps considérés comme des consommateurs conservateurs et des épargnants prolifiques, utilisent de plus en plus leurs cartes de crédit pour compenser une perte de revenu ou pour absorber les coûts d’une retraite mal estimée.

Le nombre de faillites chez les aînés, un sujet encore tabou, mais bien réel

En 2014, le Bureau du surintendant des faillites Canada (BSF) indique que les aînés représentent 16,7 % des canadiens n’étant plus en mesure de payer leurs factures. Au Québec, les aînés ne sont pas épargnés par les problèmes de dettes, bien au contraire : les chiffres montrent une augmentation de 11 % du nombre de faillites depuis 2010. Ainsi, parmi toutes les tranches d’âge, l’augmentation de la dette a été la plus importante dans la catégorie des aînés.

Un équilibre financier difficile à maintenir à la retraite

Plusieurs raisons peuvent expliquer la situation dans laquelle se trouvent les aînés actuellement :

  • Le rapport revenus/dépenses : on croit à tort que les dépenses diminuent à la retraite. Bien au contraire, avec plus de temps à leur disposition, les Canadiens retraités souhaitent profiter de leur retraite. De plus, les aînés veulent préserver le niveau de vie qu’ils avaient avant la retraite, mais avec des revenus post-retraite moins importants. Du coup, si leurs revenus ont diminué, leurs dettes augmentent pour couvrir leurs dépenses.
  • L’espérance de vie a augmenté, en moyenne jusqu’à 82 ans. Bien que ce soit une bonne nouvelle, cela devient un enjeu crucial. En effet, plusieurs aînés ont planifié un fonds pour leur retraite qui s’épuisera avant l’âge de leur décès.
  • Par ailleurs, de plus en plus d’aînés arrivent à la retraite sans avoir fini de payer totalement leur hypothèque. Ainsi, une grande partie de leur rente mensuelle est absorbée par le remboursement hypothécaire, leur laissant peu de marge de manœuvre pour leurs dépenses courantes.
  • Le décès du conjoint peut non seulement avoir des impacts sur l’encaissement de revenus mais aussi il peut laisser le conjoint survivant face à une gestion serrée de ses finances de manière imprévue.
  • Malheureusement, il arrive aussi que le décès du conjoint lève le voile sur des dettes dont le conjoint survivant n’était pas au courant. Bien évidemment, cette situation préalablement douloureuse devient encore plus difficile à gérer avec le remboursement de dettes.
  • Finalement, la plupart des aînés ne possèdent que leurs revenus de pension de retraite comme seul revenu pour subvenir à leurs besoins. Malheureusement, lorsqu’ils font face au décès du conjoint ou à la maladie, il arrive que la pension de retraite ne soit plus suffisante, les forçant ainsi à s’endetter.

Comment mieux prévenir les aléas de la vie et faire face à l’adversité

Plusieurs situations inattendues peuvent survenir pendant la retraite et, pour y faire face, les aînés ne doivent pas se reposer sur leur retraite comme unique source de revenus, mais plutôt penser à avoir d’autres « coussins financiers ».

Le meilleur conseil à prodiguer est de garder en tête que la retraite se prépare le plus tôt possible afin de bien déterminer le montant d’argent à cotiser. L’objectif est que la personne retraitée en ait suffisamment pour ne pas compromettre le niveau de vie qu’elle a connu lorsqu’elle travaillait.

Il n’est jamais trop tard pour reprendre le contrôle de ses finances

La retraite est une étape importante de la vie et elle s’étale sur un nombre toujours croissant d’années. Une planification adéquate s’impose afin de conserver le même niveau de vie. Dans le but de vous aider à y voir plus clair dans la situation financière de vos parents ou dans la vôtre, utilisez notre outil de diagnostic gratuit.

Commentez cet article