L’influence de Cupidon : avez-vous un conjoint aux fins de l’impôt?

- 7 avril 2017
  • Imprimer
Sylvain Moreau

Sylvain Moreau

Vous avez célébré la St-Valentin il y a quelques semaines et êtes sur le point de préparer vos déclarations de revenus personnelles. Comme plusieurs, vous vous demandez si vous devez considérer votre nouvel amoureux aux fins de l’impôt, puisque votre situation conjugale peut avoir des conséquences importantes sur l’impôt que vous avez à payer et sur les prestations auxquelles vous avez droit. Pour la majorité des mesures, c’est votre situation conjugale au 31 décembre qui est déterminante.

Lire la suite de l’article disponible en ligne de l’associé en fiscalité de Raymond Chabot Grant Thornton, Sylvain Moreau publié dans le Journal de Montréal et le Journal de Québec, le 6 avril 2017. M. Moreau agit comme chroniqueur dans la section Argent – Dans vos poches des deux grands journaux de Québecor.

Commentez cet article