24 Nov 2014
Emilio B. Imbriglio
Président et chef de la direction | FCPA, FCA, M.B.A, CFE, IAS.A

À l’initiative du président et chef de la direction, Emilio B. Imbriglio, et de Souheil Chaker, directeur principal – support aux transactions, Raymond Chabot Grant Thornton a tenu, pour une 4e année, son cocktail de partage et de réseautage destiné aux gens ayant étudié dans l’une ou l’autre des universités américaines de l’Ivy League.

Plus de 100 convives pour un événement unique en son genre

Cet événement fort couru s’est déroulé au 23e étage dans les bureaux de Raymond Chabot Grant Thornton à Montréal le 2 octobre dernier a ainsi permis de réunir plus de 100 convives dans une ambiance festive et décontractée.

(Notons que l’Ivy League est un groupe d’universités privées du nord-est des États-Unis qui sont parmi les universités les plus anciennes et les plus prestigieuses du pays.)

Cocktail Ivy League 2014

Merci à toutes les personnes ayant assisté à cette soirée mémorable et rendez-vous l’année prochaine alors que Raymond Chabot Grant Thornton soulignera le 5e anniversaire du cocktail Ivy League.

Voir les photos de l’événement

24 Nov 2014  |  Écrit par :

Emilio B. Imbriglio est associé et président et chef de la direction de Raymond Chabot Grant...

Voir le profil

Article suivant

21 Nov 2014
Emilio B. Imbriglio
Président et chef de la direction | FCPA, FCA, M.B.A, CFE, IAS.A

Emilio B. Imbriglio - CIBPA 2014

Le 12 novembre dernier, c’est devant 200 convives qu’Emilio B. Imbriglio, président et chef de la direction de Raymond Chabot Grant Thornton, la plus importante firme comptable au Québec, a présenté les idées que l’entreprise croit nécessaires pour stimuler la croissance économique, créer des emplois et rendre notre société encore plus concurrentielle.

Ce dîner-conférence organisé par l’Association des gens d’affaires et professionnels italo-canadiens (CIBPA) a permis au président de la firme de continuer à présenter ses idées pour un Québec plus fort et plus compétitif à travers un discours économique ayant d’ailleurs résonné dans d’autres tribunes d’affaires depuis quelques mois.

Il a profité de l’occasion pour souligner l’apport incontournable de la communauté italienne à la réussite du Québec et de ses entrepreneurs, qui, à leur façon, favorisent la croissance et le rayonnement de notre société et de notre économie.

Les mesures découlant des quatre grandes idées que M. Imbriglio a présentées se retrouvent dans quatre piliers du développement économique qu’il appelle les 4E, pour Entrepreneuriat, Éducation, Emploi et Exploitation respectueuse et durable de nos ressources.

Pour M. Imbriglio, « le Québec, on l’oublie parfois, possède un fort potentiel. Notre société regorge de talents. Notre main-d’œuvre est instruite et fortement bilingue. Nous avons des entrepreneurs aguerris, des décideurs ambitieux, des ressources naturelles et des sources d’énergie propre et renouvelable en abondance. Malgré ces avantages indéniables, force est de reconnaître que le Québec a besoin d’un solide coup de barre pour prendre sa place parmi les régions du monde les plus concurrentielles, innovantes et productives. Notre dette publique nous condamne à la croissance. Les contribuables, que ce soit les particuliers et les sociétés, en ont assez de piger dans leurs poches […] La clé pour notre succès collectif, c’est de créer de la richesse! Wealth creation! », disait-il en ouverture de sa présentation.

Les quatre grandes idées véhiculées par M Imbriglio, au sein desquelles on retrouve des mesures spécifiques, se résument comme suit :

1. Encourager l’entrepreneuriat, notamment grâce à une fiscalité incitative

  • Faire en sorte qu’il soit équitable sur le plan fiscal de vendre son entreprise aussi bien à une société détenue par ses enfants qu’à un étranger.
  • Tenir une consultation publique pour mesurer les impacts d’une réduction ou d’une élimination de l’impôt des sociétés pour les PME, tout en cherchant à définir des règles claires, mais sans réduire l’assiette fiscale du gouvernement.

2. Saisir les occasions d’exportation

  • Profiter de l’entrée en vigueur prochaine de l’accord de libre-échange avec l’Europe pour conquérir de nouveaux marchés. Cet accord fera du Canada le seul pays ayant un libre accès, à quelques exceptions près, aux deux plus grands marchés de la planète. Si on tient compte des consommateurs nord-américains, le Québec pourra alors toucher 900 millions de personnes!

3. Mieux former et attirer les talents

  • Inculquer dès le secondaire les notions de base du crédit, en plus de celles liées entre autres à la dette publique, aux coûts de nos services publics et à l’importance de faire un budget.
  • Améliorer la sélection et l’intégration des immigrants, en créant notamment d’autres ententes avec de nouvelles régions, comme celle entre la France et le Québec sur la reconnaissance mutuelle des qualifications professionnelles.

4. Exploiter de manière respectueuse et durable les ressources naturelles

  • Élaborer un cadre propice à l’investissement à long terme et en lien avec le développement des infrastructures, notamment pour les ports et le transport ferroviaire.

Emilio B. Imbriglio - CIBPA 2014

Emilio B. Imbriglio en compagnie de collègues de Raymond Chabot Grant Thornton : Mario Venditti, associé, Patrick Ouimet, associé, Marco Berretta, associé, Mike Deninno, directeur, Emilio B. Imbriglio, président et chef de la direction, Éric Bergeron, associé, Rick Sassano, associé, et Tony Vescio, associé.

Notons que cet événement a fait l’objet d’un article dans le journal Corriere Italiano (texte en italien seulement).

24 Nov 2014  |  Écrit par :

Emilio B. Imbriglio est associé et président et chef de la direction de Raymond Chabot Grant...

Voir le profil

Article suivant

21 Nov 2014
Emilio B. Imbriglio
Président et chef de la direction | FCPA, FCA, M.B.A, CFE, IAS.A

Dans un article paru dans Les Affaires, Martin Deschênes, associé en certification chez Raymond Chabot Grant Thornton, explique pourquoi les dirigeants québécois ne semblent plus intéressés à introduire leur entreprise en bourse.

Pour en savoir plus, consultez l’article du 1er novembre :

De PME à géantes

24 Nov 2014  |  Écrit par :

Emilio B. Imbriglio est associé et président et chef de la direction de Raymond Chabot Grant...

Voir le profil

Article suivant

18 Nov 2014
Emilio B. Imbriglio
Président et chef de la direction | FCPA, FCA, M.B.A, CFE, IAS.A

Le Manuel d’examen des demandes (MED) favorise une plus grande transparence en exigeant que les conseillers en recherche et technologie (CRT) déterminent l’admissibilité et d’autres enjeux liés à ces demandes. Ces dernières font ensuite l’objet d’une discussion avec le demandeur avant l’examen et lorsque de nouveaux enjeux se présentent en cours d’examen.

Pour consulter cette publication, cliquez sur le bouton « Télécharger » de la colonne de droite.

24 Nov 2014  |  Écrit par :

Emilio B. Imbriglio est associé et président et chef de la direction de Raymond Chabot Grant...

Voir le profil