12 Mar 2015
Gilles Fortin
Premier directeur principal | B.A.A. | Conseils financiers

Le 21 février, Gilles Fortin, directeur achats, ventes, fusions chez Raymond Chabot Grant Thornton a contribué activement au dossier sur l’achat d’entreprise paru dans les affaires. L’expert mentionne notamment que « le pire à sous-estimer pour un acquéreur est la période de transition. Qui fera quoi pendant les trois premiers mois (TI, ventes, RH, etc.) ? Il faut être rigoureux comme une madame Bec-Sec pour ne rien échapper. De plus, il faut rallier les gens derrière notre vision et c’est beaucoup d’énergie. Il ne suffit pas de faire un chèque. »

Quant à la valeur de l’entreprise, M. Fortin affirme que « c’est un aspect délicat, la valeur, car les gens accordent beaucoup de valeur sentimentale à une entreprise. Et ils s’imaginent que ça vaut beaucoup, sans passer par un évaluateur professionnel. On évalue l’entreprise selon ses chiffres, mais aussi ce qui n’est pas dans les chiffres : les relations avec clients et fournisseurs, la force de travail, de vente et l’innovation », précise-t-il.

Pour consulter l’article complet (réservé aux abonnés), cliquez ici

12 Mar 2015  |  Écrit par :

M. Fortin est votre expert en conseil financier pour le bureau de Québec. Contactez-le dès...

Voir le profil