02 Oct 2019

L’accumulation de dettes peut se produire plus rapidement qu’on le croit, surtout à l’approche ou au moment de la retraite, alors que les revenus sont moins élevés.

Les dettes peuvent également engendrer certaines tensions au sein d’un couple.

Éric Lebel, associé et syndic autorisé en insolvabilité, brosse un portrait des clients aux prises avec des dettes pour le magazine Bel Âge : « Les gens cognent à notre porte à la recherche de solutions. Dans la cinquantaine, certains connaissent la maladie et n’ont pas toujours d’assurance salaire. D’autres sont travailleurs autonomes, sans coussin financier en cas d’imprévu. »

M. Lebel rappelle qu’à la retraite, il est important de revoir tout son crédit : « Même si nos revenus diminuent, on ne nous enlève pas pour autant nos cartes de crédit. Il suffit de dépenser 100 $ ou 200 $ au-dessus de nos moyens tous les mois et au bout de quelques années, on accumule quelques milliers (voire des dizaines de milliers de dollars de dettes). »

Depuis 20 ans, on note malheureusement une augmentation des personnes de 65 ans et plus ayant des dettes. Il existe des solutions pour remédier à son endettement, mais avant toute chose, il est important de voir à ralentir son train de vie. Par la suite, différentes options s’offrent à vous, comme la consolidation de dettes, la proposition de consommateur ou encore la déclaration de faillite. Ces solutions peuvent aider à retrouver la santé financière et à mieux dormir.

Vous êtes aux prises avec d’importantes dettes? Consultez nos experts pour une consultation gratuite et confidentielle.

Article suivant

30 Sep 2019

Raymond Chabot Grant Thornton poursuit son expansion, cette fois sur le territoire de Lanaudière, par l’acquisition du cabinet comptable Clermont & Clermont.

Cette transaction permet d’accueillir Mme Peggie Clermont à titre d’associée, M. Jean Clermont à titre d’associé-conseil ainsi que leur équipe de douze professionnels en comptabilité.

Le cabinet Clermont & Clermont offre depuis plus de trente ans des services-conseils sur mesure à sa clientèle. Ils poursuivront leurs opérations dans leurs bureaux actuels, sous la bannière Raymond Chabot Grant Thornton.

Clermont et Clermont - RCGT

Article suivant

30 Sep 2019

Raymond Chabot Grant Thornton collabore à la reconnaissance du talent d’affaires québécois depuis près de deux décennies dans la cadre du concours d’envergure Les Mercuriades de la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ).

Cette année, Les Mercuriades célébreront d’ailleurs leur 40e anniversaire. Notre firme agit de nouveau cette année comme présentatrice du Mercure Entrepreneuriat Raymond Chabot Grant Thornton.

Ce prix récompense deux entreprises, une issue de la catégorie PME et une autre de celle de la grande entreprise, qui ont mis en place une stratégie gagnante de croissance de leurs activités, qui ont élaboré un plan de relève efficace, ou encore qui ont réussi le transfert entre des générations de chefs d’entreprise.

Les PME et les grandes entreprises sont invitées à soumettre leur candidature.

Pour en connaître davantage sur les différentes catégories, dont celle du Mercure Entrepreneuriat, cliquez ici.

Soumettez votre dossier de candidature (inscription gratuite) avant le 18 décembre 2019 sur le site des Mercuriades de la FCCQ.

Article suivant

26 Sep 2019

Le journal Le Devoir a publié un intéressant article sur le transfert d’entreprises dans lequel l’expertise de notre firme en la matière est soulevée.

D’ici les prochaines années, on pourra observer, écrit le journaliste Gérard Bérubé, une hausse importante du nombre de transferts d’entreprises. Toutefois, plusieurs pourraient être infructueux, puisqu’ils ne prennent pas en considération un élément crucial : le fossé qui existe entre les générations du cédant et des repreneurs.

Le transfert d’une entreprise se fera le plus souvent aux membres d’une même famille, à un employé, à un autre gestionnaire ou encore à un tiers étranger à l’entreprise qui, généralement, est plus jeune que le cédant.

Selon notre firme et notre leader national en transfert d’entreprises et vice-président régional, « on oublie souvent de considérer les écarts de valeurs, les façons de faire et les intérêts parfois divergents entre les générations : il s’agit d’un enjeu clé, car on remarque un grand fossé générationnel entre les Québécois qui sont nés avant 1965 et ceux qui sont nés après ».

Les premiers auront une vision plus cartésienne de l’entreprise, alors que les plus jeunes générations considèrent le travail davantage par leur contribution à l’entreprise qu’en termes d’heures travaillées.

« De plus, les X et les Y sont peu impressionnés par l’autorité, contrairement à leurs aînés. Ils ont été habitués dès leur plus jeune âge à travailler en équipe; ils privilégient donc une gestion et une prise de décisions collectives. D’ailleurs, on observe qu’en moyenne, ce sont trois repreneurs qui assureront la relève d’un cédant », souligne notre firme dans cet article.

Pour bien planifier votre relève et vous assurer de passer le flambeau avec efficacité et succès, consultez nos experts en conseil en management. Ils pourront vous guider dans chaque étape de la planification et du processus de transfert.