16 Juil 2015
Éric Lebel
Associé | CPA, CA, CIRP, SAI | Redressement et insolvabilité

Dans une entrevue sur le plateau du canal Argent, Éric Lebel, associé-syndic autorisé en insolvabilité et conseiller en redressement financier, a donné un éclairage sur la question de l’endettement au Québec. Il a aussi offert plusieurs conseils afin d’utiliser l’emprunt à bon escient.

Endettement des ménages québécois : faut-il s’alarmer ?

Les chiffres démontrent que les Québécois sont de plus en plus endettés. Le sondage CROP, intitulé Les Québécois et les finances personnelles, commandé par Raymond Chabot Grant Thornton révèle notamment que 56% des Québécois ont vu leur dette augmenter au cours des trois dernières années.  Toutefois, pour Éric Lebel, l’augmentation de la dette des ménages est moins alarmante qu’il n’y paraît. « C’est normal qu’on ait plus de dettes puisqu’on a plus d’actifs », dit-il.

Le véritable problème n’est pas l’endettement, mais le surendettement, explique Éric Lebel. « Au Québec, on est 8,2 millions, il y a 41 000 dossiers de problèmes financiers en 2014. En Ontario, ils sont 13,5 millions, il y a aussi 41 000 dossiers (…) c’est quand même préoccupant ! ».

Savoir faire la différence entre les bonnes et les mauvaises dettes

«Une importante partie des dettes des ménages provient des hypothèques» explique Éric Lebel. « Il y a aussi beaucoup de prêts à la consommation », ajoute-t-il. Selon une récente étude publiée par BMO et citée par M. Lebel, un Canadien sur trois regrette de ne pas être en mesure de contrôler ses achats inutiles et spontanés. « Beaucoup de Canadiens qui souhaitent améliorer leur situation financière ne savent pas par où commencer », explique-t-il.

Savoir faire la différence entre les bonnes et les mauvaises dettes est primordial aux yeux d’Éric Lebel. L’expert suggère de tenir compte de plusieurs critères lorsqu’on contracte un prêt. « Il faut regarder le taux d’intérêt, le terme du prêt et se demander si on a le budget pour le faire », explique-t-il. Au cours de l’entrevue, l’expert donne plusieurs exemples concrets afin de mieux comprendre les subtilités qui distinguent une bonne et une mauvaise dette.

 

 

16 Juil 2015  |  Écrit par :

M. Lebel est associé au sein du cabinet RCGT. Il est votre expert en redressement et insolvabilité...

Voir le profil