24 Fév 2015
Emilio B. Imbriglio
Président et chef de la direction | FCPA, FCA, M.B.A, CFE, IAS.A

Montréal, le 24 février 2015 – Dans le cadre des consultations prébudgétaires, Raymond Chabot Grant Thornton invite le gouvernement du Québec à agir davantage en matière de fiscalité incitative, de relève entrepreneuriale et d’innovation. À travers ces trois axes stratégiques, neuf recommandations sont proposées.

Fiscalité incitative

Au chapitre de la fiscalité, la firme réitère, comme elle le fait activement depuis 2010, l’importance de ne plus pénaliser les entrepreneurs qui transfèrent leur entreprise aux membres de leur famille, puisqu’il est actuellement toujours plus avantageux pour un propriétaire de vendre son entreprise à un étranger plutôt qu’à une société détenue par ses enfants. L’équité sur le plan fiscal lors du transfert intergénérationnel d’une entreprise est essentielle pour encourager davantage la relève. Le gouvernement du Québec doit montrer l’exemple à ce chapitre en modifiant la Loi sur les impôts du Québec, une avenue incontournable pour rendre le transfert d’entreprises plus performant.

« Afin de stimuler la croissance économique, la firme propose même que le gouvernement du Québec abolisse l’impôt des sociétés pour les PME qui ont un revenu annuel de moins de 500 000 $, à condition qu’elles investissent les sommes épargnées dans la productivité, l’emploi et l’innovation », a indiqué le président et chef de la direction, Emilio B. Imbriglio.

Relève entrepreneuriale

« Quant à la relève, la planification se révèle essentielle. Les dirigeants ont la responsabilité d’avoir un plan de relève adéquat qui prend en considération l’ensemble des enjeux du transfert, soit d’ordre fiscal, stratégique, humain, légal et financier, pour passer le flambeau à la génération suivante », a ajouté M. Imbriglio.

Une planification efficace de la relève s’échelonne généralement sur une période de deux à huit ans et, malheureusement, seulement 9 % des propriétaires d’entreprises ont établi un plan formel. C’est pourquoi Raymond Chabot Grant Thornton suggère au gouvernement du Québec, par exemple, de développer de nouveaux mécanismes pour assurer l’efficacité de l’application des plans de relève des entreprises, notamment en certifiant des professionnels et en accréditant ces plans.

Innovation

En ce qui a trait à cet important axe stratégique, la firme suggère, entre autres l’instauration d’un crédit d’impôt à l’innovation pour aider les PME à augmenter leurs investissements en technologie afin de leur permettre de poursuivre leur croissance. À l’heure actuelle, le crédit d’impôt pour recherche scientifique et développement expérimental (RS et DE) n’est offert qu’aux entreprises qui font de la recherche.

À la différence des programmes d’aide directe, qui sont lourds sur le plan bureaucratique, trop arbitraires et peu prévisibles, les crédits d’impôt sont plus rapides à implanter, puisqu’ils sont déjà utilisés par plusieurs entreprises. Si les règles sont simples et stables, leur application l’est tout autant. Pour consulter les propositions de Raymond Chabot Grant Thornton contenues dans la lettre transmise au ministre des Finances du Québec, M. Carlos Leitão, visitez le site www.rcgt.com/consultations-budget2015-2016.

À propos de Raymond Chabot Grant Thornton

Fondée en 1948, Raymond Chabot Grant Thornton figure aujourd’hui parmi les chefs de file dans les domaines de la certification, de la fiscalité, des services-conseils, du redressement d’entreprises et de l’insolvabilité. Cette force repose sur une équipe d’environ 2 400 personnes, dont quelque 230 associés, réparties dans plus de 100 bureaux au Québec, dans l’est de l’Ontario et au Nouveau-Brunswick. Soulignons également que, depuis plus de 30 ans, Raymond Chabot Grant Thornton est membre de Grant Thornton International Ltd, offrant à sa clientèle l’accès à l’expertise de sociétés membres et sociétés représentantes dans plus de 100 pays.

– 30 –

Source :

Francis Letendre
Conseiller principal – Relations publiques
Raymond Chabot Grant Thornton
Tél. : 514 390-4201
letendre.francis@rcgt.com

24 Fév 2015  |  Écrit par :

Emilio B. Imbriglio est associé et président et chef de la direction de Raymond Chabot Grant...

Voir le profil

Article suivant

20 Fév 2015
Emilio B. Imbriglio
Président et chef de la direction | FCPA, FCA, M.B.A, CFE, IAS.A
Emilio B. Imbriglio

Emilio B. Imbriglio

À l’occasion des festivités culinaires de Montréal en lumière, Emilio B. Imbriglio, président et chef de la direction de Raymond Chabot Grant Thornton, a participé à la websérie Le Goût des Affaires, animée par la sommelière de renom Jessica Harnois. Le coup d’envoi de cette série a été fait le 20 février par la diffusion de la capsule de M. Imbriglio, qui peut être vue sur les sites web du journal Les Affaires et du Huffington Post. Au restaurant Verses, dans le Vieux-Montréal, Mme Harnois a parlé d’endurance et relève avec M. Imbriglio et a choisi un pinot noir du Valais pour souligner sa personnalité.

Ces épisodes mettent ainsi en vedette cinq importants dirigeants du Québec qui font le parallèle entre le plaisir d’entreprendre et le plaisir gustatif. Du 20 février au 1er mars, on découvrira la notion de « goût » de quatre autres gestionnaires chevronnés, autant en gastronomie qu’en affaire. Isabelle Hudon, vice-présidente principale de la Financière SunLife Canada, Marie-Josée Lamothe, directrice générale de Google Québec, David Cartier, président d’Emballages Cartier et Régis Desjardins, président de Cofomo, seront aussi interviewés par la sommelière. La série a fait l’objet d’un reportage à V Télé.

24 Fév 2015  |  Écrit par :

Emilio B. Imbriglio est associé et président et chef de la direction de Raymond Chabot Grant...

Voir le profil

Article suivant

18 Fév 2015
Emilio B. Imbriglio
Président et chef de la direction | FCPA, FCA, M.B.A, CFE, IAS.A

Sarah Phaneuf, associée en fiscalité chez Raymond Chabot Grant Thornton, a collaboré à deux articles du journal Les Affaires, parus le 20 décembre et le 27 janvier dernier, concernant la hausse des frais de garde annoncée par le gouvernement en automne 2014.

Madame Phaneuf explique entre autres que Revenu Québec calculera la contribution de 2015 selon le revenu net de l’année précédente. «  Les décisions prises pour votre déclaration 2014 auront un impact sur votre contribution dans la déclaration 2015 », souligne l’experte.

Pour en savoir plus, consultez les articles aux liens suivants :

http://www.lesaffaires.com/mes-finances/fiscalite/hausse-des-tarifs-des-cpe-pas-de-solutions-fiscales-miracles-mais-/575009

http://www.lesaffaires.com/blogues/daniel-germain/frais-de-garde-derniere-chance-pour-alleger-la-note/575706

24 Fév 2015  |  Écrit par :

Emilio B. Imbriglio est associé et président et chef de la direction de Raymond Chabot Grant...

Voir le profil

Article suivant

16 Fév 2015
Emilio B. Imbriglio
Président et chef de la direction | FCPA, FCA, M.B.A, CFE, IAS.A

Marc Audet, président et chef de la direction d’Auray Capital (filiale de Raymond Chabot Grant Thornton), explique le succès du programme Immigrants Investisseurs dans un article du journal Maghreb indépendant publié le 21 janvier dernier. Selon l’expert, le programme est avantageux pour tous. «  L’investisseur, en plus d’obtenir le droit d’établissement et de résidence permanente au Canada pour lui et sa famille, contribue par son investissement à financer les programmes provinciaux d’aide aux petites et moyennes entreprises, ainsi que pour l’intégration des immigrants et des minorités visibles dans les lieux de travail » souligne M. Audet.

Pour en savoir plus, consultez l’article au lien suivant : http://maghreb-observateur.com/?p=6997

24 Fév 2015  |  Écrit par :

Emilio B. Imbriglio est associé et président et chef de la direction de Raymond Chabot Grant...

Voir le profil