28 Fév 2014

À la levée du huis clos budgétaire, le 20 février dernier, les médias de nombreuses régions du Québec ont eu recours aux professionnels de Raymond Chabot Grant Thornton pour faire le point relativement au deuxième budget déposé par le ministre des Finances et de l’Économie, Nicolas Marceau.

Grâce à la collaboration d’une équipe d’une quinzaine de professionnels en fiscalité et en communications, les clients de la firme et la population ont eu la chance de bénéficier, comme cela se fait à chaque levée de huis clos budgétaires, d’un bulletin fiscal, accompagné d’un communiqué de presse.

Encore une fois, plusieurs médias ont fait appel à des experts pour partager leurs vues à l’égard du budget. Raymond Chabot Grant Thornton est fière de pouvoir informer rapidement et efficacement ses clients et la population sur certains enjeux qui viendront influencer le cours des activités économiques et fiscales du Québec et des Québécois durant l’année à venir.

Voici des entrevues réalisées par les experts :

L’associé fiscaliste Bernard Poulin, qui a participé au huis clos budgétaire, a accordé neuf entrevues à différentes stations radiophoniques québécoises :

  • Planète Radio 99,5 FM (écoutez à 55:17) avec l’animateur Patrick Bourget, diffusée le 20 février au Saguenay
  • 101,5 FM avec l’animateur Jean-François Routhier, diffusée le 20 février à Sainte-Marie-de-Beauce
  • Horizon 95,5 FM. Entrevue avec l’animateur Guylain Jean diffusée le 21 février dans la région du Témiscouata
  • Rouge FM 94,7 et NRJ 102,3 FM, même entrevue diffusée au bulletin de nouvelles du 21 février dans les régions de la Mauricie et du Centre-du-Québec
  • Passion Rock 101,9 FM avec l’animateur Marc Bossé, diffusée le 21 février dans la région de Victoriaville
  • Passion Rock 105,5 FM avec l’animateur Jean-Hugo Savard, diffusée le 21 février dans la région de Chaudière-Appalaches
  • O 97,3 FM Le meilleur de la musique avec l’animateur Jason Caron, diffusée le 21 février dans les régions de Chaudière-Appalaches, de l’Estrie et du Centre-du-Québec
  • Rouge FM 96,9 et NRJ 94,5 FM, même entrevue diffusée au bulletin de nouvelles du 21 février dans la région du Saguenay
  • Cool 103,5 FM avec l’animatrice Geneviève Hébert, diffusée le 21 février dans la région de la Beauce.

L’associée fiscaliste Josée Larochelle a, quant à elle, accordé une entrevue à l’animateur Réjean Blais de la radio de Radio-Canada Estrie, le 20 février, et, pour sa part, Sylvain Moreau, directeur principal en fiscalité, s’est entretenu avec l’animateur, André Gagné, sur les ondes du canal Argent, le 21 février.

De son côté, le vice-président régional des Cantons-de-l’Est, Réal Létourneau, a participé à la traditionnelle table-ronde organisée par le journal La Tribune, en présence d’autres décideurs de la région, le 20 février.

Merci à tous les professionnels qui ont à cœur de partager leur expertise et qui permettent à la firme de prendre toute la place qui lui revient.

28 Fév 2014  |  Écrit par :

Article suivant

27 Fév 2014

Le benching est une tendance qui gagne en popularité dans les stratégies d’aménagements de bureaux au Québec. Il favorise la collaboration et permet de réduire certains coûts. Dans une entrevue réalisée avec le journal La Presse, le vice-président de la région de Montréal, Michel Noël, explique les raisons qui ont poussé Raymond Chabot Grant Thornton à suivre cette tendance pour l’aménagement de l’environnement de travail de son bureau situé au 800 boulevard René-Lévesque Ouest.

Dans cet article, Michel Noël revient notamment sur une des principales valeurs CLAIRE de la firme, la collaboration, que ces nouveaux espaces favorisent : « Les comptables ont la réputation d’être assez conservateurs, mais nous avons toujours tenté de susciter la collaboration pour donner le maximum à nos clients. Ce type d’aménagement est beaucoup plus convivial », explique-t-il.

Pour consulter l’article paru dans le quotidien La Presse le 17 février dernier, cliquez ici.

28 Fév 2014  |  Écrit par :

Article suivant

25 Fév 2014

Saguenay, le 25 février 2014 – Dans le cadre d’un déjeuner-causerie organisé aujourd’hui par la Chambre de commerce du Saguenay, la firme Raymond Chabot Grant Thornton a présenté publiquement, devant un auditoire composé de gens d’affaires de la région, les faits saillants de l’analyse qu’elle a effectuée pour le compte de la société Arianne Phosphate relativement au projet minier du Lac à Paul.

En raison de l’ampleur du projet et de son impact sur la croissance économique du Québec, le président et chef de la direction de Raymond Chabot Grant Thornton, Emilio B. Imbriglio, a tenu à participer à la présentation du rapport. « Ce projet créera de la richesse. Et c’est cela dont le Québec a besoin et dont il ne peut plus se passer pour prospérer. Nous devons exploiter nos ressources naturelles de façon responsable et dans le respect de l’environnement. Ce projet répond à ces impératifs. Notre société doit bénéficier de puissants leviers de développement pour stimuler notre croissance et le projet d’Arianne Phosphate en est véritablement un », a indiqué M. Imbriglio.

Pour sa part, l’associé Éric Dufour, du bureau de Saguenay, qui agissait également comme présentateur, a tenu à affirmer qu’« il est rare de compter sur un projet structurant qui générera des retombées de plus de 12 G$. Ce projet va donc permettre la création de plus de 500 emplois directs par année et permettra ensuite de créer plus de 1 400 emplois directs et indirects durant la période d’exploitation de la mine, soit plus de 25 ans. C’est assurément un projet vital pour notre région! ».

L’analyse dévoilée ce midi confirme entre autres que le projet du Lac à Paul de la minière Arianne Phosphate représente l’investissement le plus important réalisé dans la région du Saguenay–Lac-Saint- Jean au cours des dix dernières années. Plus précisément, les retombées importantes de la mine feront, notamment, augmenter la richesse collective en accroissant le revenu moyen des travailleurs de la région, tout en favorisant l’éclosion d’une nouvelle grappe de sous-traitants miniers dans la région, en plus de diversifier l’économie régionale des secteurs traditionnels de la forêt et de l’aluminium. Ce projet générera aussi l’arrivée de nouveaux résidents et d’une main-d’oeuvre talentueuse possédant des expertises particulières, de même que des occasions pour les établissements d’enseignement de la région.

Le chef de l’Exploitation d’Arianne Phosphate, Jean-Sébastien David, qui accompagnait également les conférenciers, a répondu aux questions des gens d’affaires présents. Il s’est dit fier que le projet du Lac à Paul soit un projet d’envergure pour le développement économique de la région et de tout le Québec. « Arianne Phosphate collabore avec tous les acteurs concernés, incluant les communautés autochtones, afin que ce projet permette à nos collectivités de croître et de devenir encore plus concurrentielles. En tant qu’entreprise responsable, nous souhaitons un développement fort et durable de la société dans laquelle on évolue, et ce, en concertation avec le milieu. C’est pourquoi notre engagement est de bâtir un projet porteur dont toute la région et le Québec seront fiers » a affirmé M. David.

Monsieur Brian Kenny, chef de la Direction de la minière, a rappelé que le projet crée des emplois de qualité dans la région. « Déjà, notre siège social de Chicoutimi compte plus de 25 personnes qui travaillent à offrir au Québec un projet porteur d’avenir, et ce nombre est en constante croissance ». Il a ajouté qu’il est fier que ce projet de classe mondiale soit basé au Québec. « Le Québec dispose d’une expertise reconnue en matière de mine. Arianne Phosphate est heureuse de pouvoir compter sur cette expertise tout en contribuant à son développement » a conclu M. Kenny.

À propos de Raymond Chabot Grant Thornton

Fondée en 1948, Raymond Chabot Grant Thornton figure aujourd’hui parmi les chefs de file dans les domaines de la certification, de la fiscalité, des services-conseils, du redressement d’entreprises et de l’insolvabilité. Cette force repose sur une équipe de plus de 2 400 personnes, dont quelque 230 associés, réparties dans plus de 100 bureaux au Québec, dans l’est de l’Ontario et au Nouveau-Brunswick. Soulignons également que, depuis plus de 30 ans, Raymond Chabot Grant Thornton est membre de Grant Thornton International Ltd, offrant à sa clientèle l’accès à l’expertise de sociétés membres et sociétés représentantes dans plus de 100 pays.

À propos d’Arianne Phosphate

Arianne Phosphate (« Arianne Phosphate Inc. »)  met en valeur des gisements de phosphate au Lac à Paul, à environ 200 kilomètres dans le nord de la région du Saguenay/Lac-Saint-Jean au Québec, Canada. Ces gisements produiront un concentré d’apatite ignée de qualité titrant 39 % de P2O5 et contenant peu ou pas de contaminant. La Société compte présentement 85,2 millions d’actions en circulation.

Ni la Bourse de croissance TSX ni son fournisseur de services de réglementation (au sens donné à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’acceptent quelque responsabilité que ce soit quant au caractère adéquat ou à l’exactitude du présent communiqué de presse.

– 30 –

Sources :

Francis Letendre
Conseiller principal – Relations publiques
Raymond Chabot Grant Thornton
Tél. : 514 390-4201
[email protected]

Karyna Tremblay
Coordonnatrice relation aux communautés
Arianne Phosphate
Tél. : 418 549-7316
[email protected]

28 Fév 2014  |  Écrit par :

Article suivant

25 Fév 2014

Disraeli, le 25 février 2014 – Raymond Chabot Grant Thornton, le plus important cabinet à propriété québécoise exerçant ses activités dans les domaines de la certification, de la fiscalité et de la consultation, annonce l’emménagement de son équipe de Disraeli dans de nouveaux locaux.

C’est au début de l’année 2014 que les cinq professionnels et employés de Raymond Chabot Grant Thornton à Disraeli ont emménagé au sein de leurs nouveaux locaux, situés au 801A, avenue Champlain.

Implantée à Disraeli depuis près de 25 ans, l’équipe d’experts de Raymond Chabot Grant Thornton ne cesse de mettre en valeur l’image d’excellence de la profession de comptable professionnel agréé et l’importance de la rigueur dans ce domaine. Sa volonté hors du commun d’accompagner les particuliers et les entreprises de la communauté vers le succès et sa préoccupation de répondre avec diligence aux besoins de sa clientèle ont ainsi amené le cabinet à procéder au déménagement de son équipe dans un espace de travail plus vaste et fonctionnel qui reflète son souci d’excellence.

« Ce déménagement vient soutenir notre croissance, qui s’appuie sur des éléments clés tels que la réussite de nos partenaires d’affaires et de notre clientèle, la confiance que ceux-ci accordent à nos talents ainsi que l’esprit de collaboration maintenu par plus de 50 professionnels et employés de nos bureaux de Disraeli, de Weedon et de Thetford Mines », a conclu monsieur Jean-Sébastien Grenier, associé.

À propos de Raymond Chabot Grant Thornton

Fondé en 1948, le cabinet Raymond Chabot Grant Thornton figure aujourd’hui parmi les chefs de file dans les domaines de la certification, de la fiscalité, des services-conseils, du redressement d’entreprise et de l’insolvabilité. Cette force repose sur une équipe de plus de 2 400 personnes, dont plus de 230 associés, répartie dans plus de 100 bureaux au Québec, dans l’est de l’Ontario et au Nouveau-Brunswick. Soulignons également que, depuis plus de 30 ans, Raymond Chabot Grant Thornton est membre de Grant Thornton International Ltd, offrant ainsi à sa clientèle un accès à l’expertise de sociétés membres et sociétés représentantes dans plus de 100 pays.

– 30 –

Source :

Madame Carole-Anne Dugré
Directrice régionale des communications et du développement des affaires
Raymond Chabot Grant Thornton
Tél. : 418 647-6635
[email protected]

28 Fév 2014  |  Écrit par :