13 Déc 2010

Jean-François Thuot, associé fiscaliste, Raymond Chabot Grant Thornton

À l’aube de la saison des impôts qui s’amorce, les contribuables et les gens d’affaires peuvent bénéficier de certaines mesures pour réduire leurs impôts. Aujourd’hui, je vous propose deux trucs qui se révèlent utiles pour faire des économies d’impôts, lesquels ont d’ailleurs été abordés récemment dans un article d’affaires.

Payer ses dettes à intérêts non déductibles

Un premier truc, c’est de payer ses dettes à intérêts non déductibles. Cette mesure vise à réduire le coût des intérêts sur des biens personnels tels qu’une voiture ou une maison. En fait, il s’agit d’organiser ses affaires de façon à emprunter pour ses investissements, dont les intérêts sont déductibles, et à payer les dettes sur lesquels les intérêts ne sont pas déductibles. C’est ce que l’on appelle la mise à part de l’argent. Le Planiguide fiscal 2010-2011 de Raymond Chabot Grant Thornton – disponible gratuitement à partir du site Web en fait d’ailleurs état.

À ce sujet, le document précise que « les intérêts sont déductibles s’ils sont engagés pour gagner un revenu d’entreprise. Un contribuable peut également choisir d’ajouter les intérêts payés au coût du bien au lieu de réclamer la dépense lorsqu’il emprunte de l’argent pour acquérir un bien amortissable utilisé dans son entreprise». Pour consulter cette section du document, voir la page 126.

Reporter l’impôt à long terme

De nos jours, il existe différents régimes d’épargnes enregistrés qui permettent de reporter l’impôt. Mon deuxième truc est donc de réussir à reporter l’impôt à long terme. Parmi les régimes actuels, il y a le compte d’épargne libre d’impôt (CELI) qui est intéressant. Bien que les contributions annuelles, jusqu’à un maximum de 5000 $, peuvent se faire en tout temps durant l’année et sont cumulatives, il est important d’y contribuer lorsque l’on en détient un. Chose certaine, si on n’y contribue pas et qu’on détient de l’épargne hors du régime enregistré d’épargne-retraite (REER), on est pénalisé. Pour en savoir davantage sur ces régimes, consulter le Planiguide fiscal 2010-2011, à la page 173.

Bon temps des Fêtes et bonne saison des impôts à tous!