03 Fév 2015
Éric Dufour

Éric Dufour

En affaires, les opportunités sont nombreuses. Les saisir et faire des choix stratégiques n’est pas toujours une tâche facile. Dans cet objectif, Raymond Chabot Grant Thornton a le plaisir d’annoncer la nomination d’Éric Dufour au poste de vice-président de la région du Saguenay—Lac-Saint-Jean / Chibougamau / Côte-Nord.

Un bagage de plus de 25 ans d’expérience au service des entrepreneurs

Associé au sein de Raymond Chabot Grant Thornton depuis 15 années, Éric Dufour est le leader national en transfert d’entreprise de la firme et il compte plus de 25 années d’expertise acquise tant dans le secteur du conseil stratégique que dans celui de la certification. Il est notamment reconnu pour sa capacité à écouter et à comprendre les préoccupations des gestionnaires ainsi qu’à établir une relation de confiance avec ses clients.

Toujours présents pour leurs clients, Éric Dufour et son équipe sauront les propulser vers de nouveaux sommets et les aider à réaliser leur plein potentiel de croissance!

Article suivant

30 Jan 2015

Le surendettement et la gestion des dettes après la période des fêtes sont des sources de plusieurs maux pour de nombreux consommateurs. Trois experts de Raymond Chabot Grant Thornton ont collaboré activement avec TVA et LCN pour faire le point sur ces situations financières difficiles auxquelles font face des ménages québécois et canadiens.

En deux jours, Eric Lebel, Stéphane Gauvin et Martine Robitaille, respectivement associés-syndics autorisés en insolvabilité et directrice principale-syndic autorisé en insolvabilité, ont partagé des conseils et suggéré diverses recommandations pour se donner les moyens de ses ambitions financières.

Les commentaires de M. Lebel ont fait l’objet, le jeudi 22 janvier, de deux reportages différents aux bulletins de nouvelles de 18 h et de 22 h (incluant la chaîne Argent). On y voit entre autres l’important centre d’appels localisé à Brossard où les consommateurs de tout le Québec et des régions d’Ottawa et d’Edmundston peuvent recevoir des conseils judicieux et un accompagnement personnalisé en lien avec leur situation financière personnelle.

Quant à M. Gauvin, il a participé aussi, le jeudi 22 janvier, à un reportage à TVA Est-du-Québec sur le surendettement et le stress qui peut en découler. N’oublions pas qu’un syndic autorisé en insolvabilité est un conseiller privilégié étant le seul professionnel agréé au Canada pour négocier avec les créanciers des options possibles à la faillite, particulièrement la proposition de consommateurs.

Enfin, Mme Robitaille a formulé plusieurs conseils clés, le vendredi 23 janvier, en répondant aux questions du public sur le plateau de l’émission 100 % Nouvelles de la chaîne d’information LCN (partie 1 | partie 2)

À maintes reprises, les experts ont soulevé l’importance de faire un budget et, surtout, de le respecter. C’est la clé d’une saine planification financière. Pour y parvenir, Raymond Chabot inc, filiale de Raymond Chabot Grant Thornton, a d’ailleurs développé un outil Web pratique et convivial : le budget en ligne. N’hésitez pas à vous y référer!

Bref, voilà un rayonnement digne du professionnalisme de l’équipe chevronnée de conseillers en redressement financier de la firme!

Article suivant

28 Jan 2015

2015-01-14 - Chambre de commerce et d’industrie de Laval

Le président et chef de la direction, Emilio B. Imbriglio, continue sa tournée des régions pour rencontrer les entrepreneurs dynamiques. Le 14 janvier dernier, il était l’invité de la Chambre de commerce et d’industrie de Laval, une occasion qu’il a saisie pour présenter devant plus de 200 gens d’affaires les grandes idées que la firme croit nécessaires pour stimuler la croissance économique et créer des emplois.

M. Imbriglio a tenu un discours optimiste sur l’avenir de la région et sur celui du Québec entier, lesquels comptent des atouts considérables, mais qui doivent être davantage exploités pour stimuler notre croissance et favoriser notre prospérité.

Pour M. Imbriglio, « Le Québec, on l’oublie parfois, possède un fort potentiel. Notre société regorge de talents, d’une main-d’œuvre instruite et fortement bilingue, d’entrepreneurs aguerris, de décideurs ambitieux, de ressources naturelles et d’énergie et d’une situation géographique et culturelle stratégique […] Malgré des avantages indéniables, force est de constater que le Québec a besoin d’un solide coup de barre pour prendre sa place parmi les régions du monde les plus concurrentielles, innovantes et productives ».

Le président a exposé plusieurs mesures pour stimuler la croissance, regroupé sous quatre grands piliers du développement économique qu’il appelle les 4 E pour Entrepreneuriat, Éducation, Emploi et Exploitation respectueuse et durable de nos ressources*.

Il a également souligné la fierté de la firme de servir depuis plus de trente ans la communauté lavalloise. Au passage, il n’a pas manqué de saluer le travail des professionnels du bureau de Laval « qui ont à cœur d’accompagner les entrepreneurs d’ici à atteindre leur plein potentiel », sans oublier de mentionner la contribution des associés de ce bureau et leur responsable, Marco Berretta, pour la réussite de cet important déjeuner-causerie.

2015-01-14 - Chambre de commerce et d’industrie de Laval

Au centre, Emilio B. Imbriglio, président et chef de la direction de Raymond Chabot Grant Thornton, accompagné de Pierre-Luc Girard et de Chantal Provost, respectivement président du conseil d’administration et présidente-directrice générale de la Chambre de commerce et d’industrie de Laval, de Yan Leclair, associé en certification chez Raymond Chabot Grant Thornton et membre du conseil de la Chambre et des autres membres de la table du président.

* Les quatre grandes idées véhiculées par M. Imbriglio, au sein desquelles on retrouve des mesures spécifiques, se résument comme suit :

1. Encourager l’entrepreneuriat, notamment grâce à une fiscalité incitative

Faire en sorte qu’il soit équitable sur le plan fiscal de vendre son entreprise aussi bien à une société détenue par ses enfants qu’à un étranger.

Tenir une consultation publique pour mesurer les impacts d’une réduction ou d’une élimination de l’impôt des sociétés pour les PME, tout en cherchant à définir des règles claires, mais sans réduire l’assiette fiscale du gouvernement.

2. Saisir les occasions d’exportation

Profiter de l’entrée en vigueur prochaine de l’accord de libre-échange avec l’Europe pour conquérir de nouveaux marchés. Cet accord fera du Canada le seul pays ayant un libre accès, à quelques exceptions près, aux deux plus grands marchés de la planète. Si on tient compte des consommateurs nord-américains, le Québec pourra alors toucher 900 millions de personnes!

3. Mieux former et attirer les talents

Inculquer dès le secondaire les notions de base du crédit, en plus de celles liées entre autres à la dette publique, aux coûts de nos services publics et à l’importance de faire un budget.

Améliorer la sélection et l’intégration des immigrants, en créant notamment d’autres ententes avec de nouvelles régions, comme celle entre la France et le Québec sur la reconnaissance mutuelle des qualifications professionnelles.

4. Exploiter de manière respectueuse et durable les ressources naturelles

Élaborer un cadre propice à l’investissement à long terme et en lien avec le développement des infrastructures, notamment pour les ports et le transport ferroviaire.

Article suivant

26 Jan 2015

Éric Lebel, associé en redressement et insolvabilité, a offert ses conseils pour bien gérer son argent au retour du temps des fêtes sur deux plateaux de télévision : celui de LCN et celui du Canal Argent.

Le début d’année est une période difficile pour nos finances personnelles puisque c’est le temps d’assumer les dépenses du temps des fêtes. Découvrez les recommandations d’Éric Lebel, pour bien gérer cette période, dans les deux entrevues télévisées ci-dessous :

Canal Argent

LCN