15 Juin 2015
Luc Lacombe
Associé | FCPA, FCA, M. Fisc. | Fiscalité

Dans un article publié dans Les Affaires plus, Luc Lacombe, associé en fiscalité de Raymond Chabot Grant Thornton, explique que refaire vie commune avec un nouveau conjoint lorsqu’on a déjà des enfants peut s’avérer coûteux.

La cohabitation des conjoints augmente le revenu familial à partir duquel sont calculés la plupart des crédits d’impôt et des allocations. Par conséquent, les familles recomposées sont sujettes à la diminution ou à la perte de certains allégements fiscaux. Les familles monoparentales sont les plus touchées. «Quand deux personnes monoparentales gagnant 30 000 dollars par an emménagent ensemble, le gouvernement en profite plus que le couple !» souligne Luc Lacombe.

L’expert offre plusieurs conseils fiscaux aux familles afin d’éviter les mauvaises surprises.

Pour en savoir plus, consultez l’article Familles recomposées: mauvaises surprises fiscales à prévoir !

15 Juin 2015  |  Écrit par :

M. Lacombe est associé au sein du cabinet RCGT. Il est votre expert en fiscalité pour le bureau de...

Voir le profil