31 Mai 2018

Le Forum IA a été présenté dans le cadre de C2 Montréal du 23 au 25 mai dernier sous la thématique « Le prochain grand pas vers un monde AI-first ».

Raymond Chabot Grant Thornton et sa filiale Catallaxy étaient fières de s’associer à ce forum unique où experts et leaders internationaux de renom étaient réunis.

Les défis de l’IA

Éric Nguyen, directeur principal et leader de la pratique d’intelligence artificielle (IA) et d’analytique avancée de Raymond Chabot Grant Thornton, a offert une conférence sur les leçons à tirer d’utilisations moins glorieuses de l’IA aux côtés de Claude Guay, directeur général des services d’affaires mondiaux d’IBM Canada, et de Stephen Piron, PDG de DeepLearni.ng. M. Nguyen a présenté trois cas types dans lesquels l’utilisation de l’IA n’a pas eu les résultats souhaités. Il a conclu sa présentation en expliquant que pour que l’intelligence artificielle ait une plus-value dans la résolution d’un problème d’affaires, le problème doit comporter des éléments incertains et complexes à résoudre dans le cadre d’un processus répétitif qui sera évalué selon des métriques bien définies.

Arrimer blockchain et intelligence artificielle

Vincent Gauthier, cofondateur de Catallaxy, et Alexandre Nguyen, directeur en intelligence artificielle chez Raymond Chabot Grant Thornton, ont animé un atelier explorant les liens entre la blockchain et l’IA. En allant au-delà de l’engouement, après avoir décrit les réelles possibilités et limites de ces technologies, ils ont réfléchi avec les participants à des cas réalistes sur leur éventuelle complémentarité.

Pour le moment, il n’est pas forcément réaliste de dire que ces deux technologies s’arriment ensemble ni que la maturité technologique ou le marché est prêt pour les utiliser en concordance. Cependant, Catallaxy a déjà entrepris un travail d’étude et de recherche pour continuer d’explorer ces possibilités. Il est fortement conseillé aux entreprises de continuer d’explorer et de bien comprendre ces deux technologies, leurs possibilités et limites dans le contexte de leur entreprise.

Article suivant

30 Mai 2018

Raymond Chabot Grant Thornton et sa filiale Catallaxy étaient fières d’accueillir la vice-première ministre et ministre de l’Économie, de la Science, de l’Innovation et de la Stratégie numérique, Dominique Anglade, pour procéder à l’annonce d’une aide financière de 225 000 $ à l’organisme FormFintech afin de soutenir la bonification de ses trois principaux services, soit le recrutement, la formation et l’incubation de startups.

Mme Anglade et son équipe se sont rendus au BlockHouse, le centre international d’expertise inauguré récemment par la firme et consacré à la chaîne de blocs (blockchain), à la cryptographie appliquée et aux technologies distribuées, pour y faire cette importante annonce.

Une centaine de participants étaient présents dont le président et chef de la direction de Raymond Chabot Grant Thornton, Emilio. B. Imbriglio, le leader blockchain de la firme, Louis Roy, et le gestionnaire de BlockHouse, Arthur Prats Ladous.

Tous se sont réjouis de cette nouvelle qui s’arrime au plan d’action du gouvernement pour encourager et soutenir la création d’entreprises prometteuses et innovantes et qui démontre tout le potentiel de la fintech pour l’essor des entreprises d’ici et de la société québécoise.

Pour en savoir plus, consultez l’article publié dans Les Affaires le 24 mai 2018 et celui de Finance et Investissement publié le 28 mai 2018.

Article suivant

30 Mai 2018

Notre firme a apporté son expertise dans le domaine municipal lors des assises annuelles 2018 de l’Union des municipalités du Québec (UMQ).

En tant que partenaire officiel, Raymond Chabot Grant Thornton est fière de s’être associée de nouveau à ce forum unique où les acteurs du milieu municipal se réunissent afin de discuter des plus grands enjeux. Cette 97e édition avait pour thème « Passer de la parole aux actes », rappelant qu’il est nécessaire de poursuivre les réformes entreprises dans le milieu municipal au cours des dernières années.

Cet événement est le plus important du domaine municipal et s’est déroulé du 16 au 18 mai 2018 au Hilton Lac-Leamy.

Dans une entrevue accordée en direct des assises, Pierre Fortin, associé de Raymond Chabot Grant Thornton en conseil en management, a souligné le leadership de la firme dans l’industrie, comptant plus de 300 municipalités parmi sa clientèle.

« Nous soutenons et accompagnons les municipalités afin d’améliorer leur gestion et de les aider à croître », explique Pierre Fortin. La société comptable a notamment développé une nouvelle pratique en matière d’éthique et d’anticorruption. Elle effectue également des investissements importants dans le domaine numérique.

 

Les municipalités sont-elles prêtes à la légalisation du cannabis?

Pierre Fortin a participé à un atelier intitulé « Le monde est stone : parlons cannabis! ». Ce panel a abordé les enjeux de l’entrée en vigueur anticipée de la loi légalisant l’achat, la vente et la consommation de cannabis. M. Fortin y a présenté le modèle du Colorado, un exemple de marché libéralisé et encadré duquel il est primordial de s’inspirer localement.

« Bien que comportant certaines différences, notamment en matière de santé publique, le cadre législatif de la Ville de Denver se compare à celui de Montréal pour ce qui est des paliers gouvernementaux et du partage de compétences, » a-t-il décrit.

« L’évolution des revenus générés par la taxation de la vente de cannabis à Denver, ainsi que sa portion du State Shareback, s’élèveront à 21,2 M$ en 2018, soit environ 1 % du budget d’opération total de 2 G$. »

Le sujet de la conférence était inspiré par un mandat que Raymond Chabot Grant Thornton a réalisé pour la Ville de Montréal afin d’établir un portrait juste des services et des opérations qui seront influencés par la légalisation. La firme devait également étudier les scénarios d’impacts financiers.

Article suivant

28 Mai 2018

Depuis octobre 2017, des experts et des syndics autorisés en insolvabilité de Raymond Chabot inc, filiale de Raymond Chabot Grant Thornton, ont offert de judicieux conseils à la population par le biais de la chronique Dans vos poches du Journal de Montréal et du Journal de Québec.

Pas moins de 16 articles tirés de cas réels ont été publiés jusqu’en mai 2018, dans le but de conseiller les consommateurs qui souhaitent entretenir une situation financière saine.

Problème financier? N’hésitez pas à communiquer avec nous pour une consultation gratuite.