13 Déc 2016
Emilio B. Imbriglio
Président et chef de la direction | FCPA, FCA, M.B.A, CFE, IAS.A

Le président et chef de la direction de Raymond Chabot Grant Thornton, Emilio B. Imbriglio, et le vice-président de la région du Saguenay—Lac-Saint-Jean / Chibougamau / Côte-Nord et leader national en transfert d’entreprise, Éric Dufour, étaient présents à l’événement d’inauguration du Centre de transfert d’entreprises du Québec (CTEQ). La firme est d’ailleurs une collaboratrice de choix du CTEQ depuis ses tout débuts. Un nouveau partenariat entre les deux organisations sera annoncé prochainement, d’où l’objectif de faciliter toujours plus les transferts d’entreprises au Québec.

Dans le cadre de cette activité, le président directeur général du CTEQ, Vincent Lecorne, en présence de la vice-première ministre du Québec et ministre responsable des Petites et Moyennes Entreprises, de l’Allègement réglementaire et du Développement économique régional et ministre responsable de la Condition féminine, Lise Thériault, ont procédé à la coupure du ruban d’inauguration, tout en soulevant entre autres l’importance pour le Québec d’avoir des entreprises pérennes avec, à leur tête, des entrepreneurs passionnés et ambitieux.

Raymond Chabot Grant Thornton tient à féliciter toute l’équipe du CTEQ pour le leadership exercé en matière de transfert d’entreprises, un enjeu de taille pour assurer la compétitivité du Québec et de ses entreprises dynamiques.

Lise Thériault, Éric Dufour, Emilio B. Imbriglio et Vincent Lecorne

Dans l’ordre habituel, Lise Thériault, vice-première ministre du Québec; Éric Dufour, vice-président de la région du Saguenay—Lac-Saint-Jean / Chibougamau / Côte-Nord et leader national en transfert d’entreprise de Raymond Chabot Grant Thornton; Emilio B. Imbriglio, président et chef de la direction de Raymond Chabot Grant Thornton; Vincent Lecorne, président directeur général du CTEQ

13 Déc 2016  |  Écrit par :

Emilio B. Imbriglio est associé et président et chef de la direction de Raymond Chabot Grant...

Voir le profil

Article suivant

12 Déc 2016
Emilio B. Imbriglio
Président et chef de la direction | FCPA, FCA, M.B.A, CFE, IAS.A

Les résultats de l’examen final commun 2016, des comptables professionnels agréés, ont été publiés le vendredi 9 décembre.

Toutes nos félicitations à nos 83 futurs CPA qui ont réussi cette rigoureuse évaluation professionnelle, et un bravo spécial à Marc-Antoine Ayotte (bureau de Montréal), Kevin Daoust (bureau de Gatineau), Simon McNicoll (bureau de La Baie) et Zachary Huxley (bureau de Québec) qui ont fait excellente figure en obtenant une mention tableau d’honneur.

2016-12-12-EFC_2016

Pour souligner la réussite et la détermination de notre relève brillante et passionnée, nous avons diffusé un encart dans la version électronique du journal Les affaires la fin de semaine dernière et une publicité paraitra également dans la version papier de janvier 2017.

EFC 2016 - Raymond Chabot Grant Thornton - Les Affaires

Félicitations à tous et bonne carrière chez nous!

EFC 2016 - 83 futurs CPA (RCGT)

 

 

13 Déc 2016  |  Écrit par :

Emilio B. Imbriglio est associé et président et chef de la direction de Raymond Chabot Grant...

Voir le profil

Article suivant

07 Déc 2016
Emilio B. Imbriglio
Président et chef de la direction | FCPA, FCA, M.B.A, CFE, IAS.A

Dans le cadre d’une entrevue accordée au journal italien Cittadino, Emilio B. Imbriglio, président et chef de la direction de Raymond Chabot Grant Thornton a partagé les valeurs et les principes fondamentaux qui guident la firme depuis 70 ans :

  • Le développement du talent: Le PDG de Raymond Chabot Grant Thornton a souligné l’importance d’attirer les meilleures ressources et de développer leur potentiel. Imbriglio a expliqué que la firme déploie ses efforts dès le campus universitaire en offrant notamment l’opportunité aux jeunes de pratiquer leur expertise et de s’épanouir dans leur ville d’origine.
  • La proximité : À travers une centaine de bureaux et de points de services, la firme est en mesure d’accompagner efficacement ses clients où qu’ils soient. La proximité fait partie de l’ADN de la firme, explique en ses termes Imbriglio.
  • Engagement social: Le président tient à ce que la firme soit très engagée socialement. « Nous devons être des leaders de la communauté », affirme le président. Afin de redonner à la communauté, Raymond Chabot Grant Thornton a, par exemple, fermé la plupart de ses bureaux, le 23 septembre dernier. Cette année, c’est près de 800 employés qui se sont mobilisés lors d’une journée communautaire pour faire une différence sur le terrain, auprès d’organismes régionaux, raconte Imbriglio
  • Favoriser l’économie locale et l’entrepreneuriat: Le président explique que chacun des bureaux de la firme travaille au développement d’un écosystème d’affaires florissant et d’une économie locale vigoureuse. Les entrepreneurs et leur succès sont la raison d’être de la firme. Il souligne aussi le souhait de la firme de propager le succès à l’échelle globale; un effort mis en œuvre grâce à son appartenance au réseau mondial, Grant Thornton International, présent dans plus de 130 pays.

Pour en savoir plus, lire l’article (page 9) en italien.

13 Déc 2016  |  Écrit par :

Emilio B. Imbriglio est associé et président et chef de la direction de Raymond Chabot Grant...

Voir le profil

Article suivant

06 Déc 2016
Emilio B. Imbriglio
Président et chef de la direction | FCPA, FCA, M.B.A, CFE, IAS.A
Sylvain Moreau

Sylvain Moreau

Le véritable coût d’un don de charité

L’associé en fiscalité de Raymond Chabot Grant Thornton, Sylvain Moreau, tient désormais la plume à titre de chroniqueur pour le Journal de Montréal et le Journal de Québec. Son premier papier portant sur les dons de charité a été publié le 1 décembre 2016 dans les deux grands journaux de Québecor. Vous pourrez le lire régulièrement dans la section Argent – Dans vos poches. Voici un extrait de l’article :

Nous sommes sollicités de toute part pour contribuer aux campagnes de financement de divers organismes dont les causes sont aussi nombreuses que variées. Bien que toutes les causes en sont d’excellentes en soi, nous sommes instinctivement attirés par celles qui nous touchent plus particulièrement.

Pour des raisons habituellement émotives, nous nous laissons convaincre de faire un don de charité en faveur de divers organismes sans trop s’arrêter au coût véritable de notre geste.

Puisque le montant n’est pas nécessairement significatif, le but premier n’est pas de réduire nos impôts mais plutôt de contribuer à la cause.  Mais savez-vous combien vous coûte réellement votre don? Est-ce que cette information vous inciterait à donner davantage? Examinons cela de plus près!

La planification vaut l’effort

Puisqu’il est assorti d’un crédit d’impôt tant fédéral que provincial, votre geste peut contribuer à réduire considérablement votre facture d’impôt. Le don de charité peut donc s’avérer payant. Payant à deux niveaux : contribuer au succès de la cause que vous avez choisi et réduire votre facture fiscale. Geste spontané posé de son vivant, le don de charité peut également être une composante très importante de votre planification testamentaire et successorale.

Le don planifié représente une stratégie qui peut s’avérer fort utile pour amoindrir les effets de l’impôt qui peuvent découler d’un décès. Tentons donc d’établir le coût réel de votre don ainsi que les effets bénéfiques qu’il pourrait avoir sur votre facture d’impôt… Lire la suite de l’article également publié sur le site Web du Journal de Montréal.

13 Déc 2016  |  Écrit par :

Emilio B. Imbriglio est associé et président et chef de la direction de Raymond Chabot Grant...

Voir le profil