07 Juin 2018

Motivée par la volonté de toujours mieux répondre aux besoins de ses clients dans un environnement en constante évolution, Raymond Chabot Grant Thornton est fière de lancer une toute nouvelle pratique sur l’éthique et l’anticorruption.

La mise en place de pratiques commerciales durables et transparentes permettront d’établir un climat de confiance avec vos partenaires d’affaires. Grâce à nos services d’analyse, d’accompagnement et de surveillance, vous serez en mesure de mettre en application les principales directives de la norme ISO 37001 en matière de gouvernance éthique.

Joindre nos forces à deux experts de la lutte contre la corruption…

Nos professionnels de l’équipe de conseil en management s’associent à deux experts dans le domaine : Marc Tassé, spécialiste de l’éthique proactive et de la lutte contre la corruption, et Patrice Poitevin, expert internationalement reconnu en matière de lutte contre la corruption. Ils sont tous les deux conseillers au Centre canadien d’excellence en anticorruption (CCEAC).

…pour créer une pratique reconnue avec une offre de services complète

La mise en commun de nos talents permettra à nos clientèles de profiter d’expertises de pointe en matière d’éthique et de conformité.

Pour plus d’information, nous vous invitons à communiquer avec nos experts et à consulter notre offre de services.

Article suivant

07 Juin 2018

Lors du Sommet international du repreneuriat organisé par le Centre de transfert d’entreprise du Québec (CTEQ) le 31 mai 2018, Serge Plourde, directeur – conseil en management, a pris part à un panel d’experts pour discuter des nouveaux défis des entreprises du secteur touristique au Québec.

Au cours de cet atelier, les panélistes ont analysé les tendances du secteur touristique et le profil des potentiels repreneurs dans le domaine. Fort d’une trentaine d’années d’expérience en développement touristique et économique et ayant été impliqué dans plus de 150 projets d’envergure aux quatre coins du Québec, M. Plourde s’est prononcé sur des éléments clés du repreneuriat touristique.

« La dimension de communication est très importante lors d’un transfert d’entreprise, mais le plus grand défi de l’industrie touristique, est de céder à un repreneur », a déclaré le spécialiste.

Au cours de cette importante journée où quelque 500 personnes ont pu participer à de nombreux ateliers et conférences, des experts de Raymond Chabot Grant Thornton étaient aussi présents, dont Éric Dufour, vice-président régional et leader national en transfert d’entreprise. Une zone d’exposants étaient également réservée aux échanges d’information et à l’apprentissage. Bref, un événement passionnant et des conférenciers inspirants. La firme est un partenaire du CTEQ.

Article suivant

04 Juin 2018

Dans un article du journal Le Droit, Bruno Charron, associé en fiscalité, discute des mesures incitatives pour l’acquisition d’œuvres d’art mises à disposition des particuliers en affaires et des sociétés.

Les avantages fiscaux existants viennent également soutenir l’art et la culture au Québec et au Canada.

Selon M. Charron, l’amortissement fiscal en achat ou location d’œuvres d’art demeure toutefois moins avantageux que d’autres dépenses comme les dons de bienfaisance:

« Parmi notre clientèle de PME, rares sont les entrepreneurs ayant recours à ces économies d’impôts. Ceux qui les sollicitent sont d’abord des adeptes d’art et philanthropes mais n’investissent pas dans une œuvre d’art pour des raisons fiscales. Un don de bienfaisance, par exemple, générerait un meilleur remboursement. »

Pour en connaître davantage sur les mesures provinciale et fédérale liées à l’achat d’œuvres d’art, lire l’article intégral publié le 22 mai 2018.

Article suivant

30 Mai 2018

Raymond Chabot Grant Thornton et sa filiale Catallaxy étaient fières d’accueillir la vice-première ministre et ministre de l’Économie, de la Science, de l’Innovation et de la Stratégie numérique, Dominique Anglade, pour procéder à l’annonce d’une aide financière de 225 000 $ à l’organisme FormFintech afin de soutenir la bonification de ses trois principaux services, soit le recrutement, la formation et l’incubation de startups.

Mme Anglade et son équipe se sont rendus au BlockHouse, le centre international d’expertise inauguré récemment par la firme et consacré à la chaîne de blocs (blockchain), à la cryptographie appliquée et aux technologies distribuées, pour y faire cette importante annonce.

Une centaine de participants étaient présents dont le président et chef de la direction de Raymond Chabot Grant Thornton, Emilio. B. Imbriglio, le leader blockchain de la firme, Louis Roy, et le gestionnaire de BlockHouse, Arthur Prats Ladous.

Tous se sont réjouis de cette nouvelle qui s’arrime au plan d’action du gouvernement pour encourager et soutenir la création d’entreprises prometteuses et innovantes et qui démontre tout le potentiel de la fintech pour l’essor des entreprises d’ici et de la société québécoise.

Pour en savoir plus, consultez l’article publié dans Les Affaires le 24 mai 2018 et celui de Finance et Investissement publié le 28 mai 2018.