04 Nov 2014

2015 marquera la 20e édition du Tour CIBC Charles-Bruneau et, pour l’occasion, une vidéo promotionnelle mettant en vedette la petite Éloïse et l’équipe de Raymond Chabot Grant Thornton vient d’être lancée afin d’inciter les entreprises à appuyer la lutte au cancer pédiatrique.

Le courage d’Éloïse : source de motivation et de mobilisation

Rappelons que l’équipe cycliste de Raymond Chabot Grant Thornton a été créée afin de venir en aide aux enfants malades et plus particulièrement pour soutenir la petite Éloïse, fille de Nicole Parent, conseillère principale en stratégie et performance au bureau de Montréal. Éloïse s’est battue contre la leucémie pendant deux ans, à coups de traitements hebdomadaires de chimiothérapie, et c’est avec plaisir qu’elle nous a annoncé l’été dernier que ses traitements étaient terminés et que les résultats de ses tests démontraient qu’elle était en rémission!

En terminant, soulignons que l’équipe cycliste de Raymond Chabot Grant Thornton a participé à l’événement au cours des deux dernières années et qu’elle a amassé 35 000 $ en 2014 et pas moins de 65 000 $ depuis deux ans! L’objectif de la 20e édition du Tour est d’amasser trois millions de dollars alors merci aux membres de la grande famille de Raymond Chabot Grant Thornton qui se sont mobilisés et qui ont mis l’épaule à la roue d’une façon ou l’autre et qui continueront de le faire dans le futur!

À propos du Tour CIBC Charles-Bruneau

Le Tour CIBC Charles-Bruneau est l’une des activités de collecte de fonds les plus importantes au Québec. Grâce à ses grands partenaires et ses nombreux participants engagés, l’événement a amassé 2,85 M$ cette année, dans le cadre de sa 19e édition. Cet événement amasse des fonds pour la Fondation Centre de cancérologie Charles-Bruneau, dédiée à la lutte contre le cancer pédiatrique. Elle a pour mission de financer la recherche et de soutenir le développement de projets visant à améliorer la vie de milliers d’enfants atteints de cancer au Québec.

Article suivant

29 Oct 2014

Le 8 octobre dernier, le président et chef de la direction de Raymond Chabot Grant Thornton, Emilio B. Imbriglio, et l’associée responsable du bureau de Saint-Jean-sur-Richelieu, Lynda Coache, se sont adressés aux gens d’affaires présents dans le cadre d’un déjeuner-causerie organisé par la Chambre de commerce du Haut-Richelieu.

Près de 200 personnes se sont réunies pour venir entendre les deux experts. Lynda Coache a d’abord brossé un tableau rapide du dynamisme de la région du Haut-Richelieu et des opportunités qu’elle offre. Très engagée dans la firme, dans sa profession et dans sa communauté, Mme Coache a justifié ce choix en affirmant : « je veux faire partie du changement, je veux provoquer les événements! »

Lynda Coache

Pour Mme Coache, la région a tout le potentiel pour relever les défis de la croissance avec brio. Elle a terminé sa présentation en invitant tous les acteurs de la région à contribuer à l’essor économique : « Saisissons les opportunités en tant que communauté, nous sommes la 11e plus grande ville au Québec. Que signifie le nombre d’habitants? Ce n’est qu’une mesure! Et si nous devenions la ville la plus solidaire? »

Pour sa part, M. Imbriglio a continué à présenter les idées que la firme croit utiles pour stimuler notre croissance économique, créer des emplois et rendre notre société encore plus concurrentielle.

« Le Québec, on l’oublie parfois, possède un fort potentiel. Notre société regorge de talents. Notre main-d’œuvre est instruite et fortement bilingue. Nous avons des entrepreneurs aguerris, des décideurs ambitieux, des ressources naturelles et des sources d’énergie propre et renouvelable en abondance. Malgré ces avantages indéniables, force est de reconnaître que le Québec a besoin d’un solide coup de barre pour prendre sa place parmi les régions du monde les plus concurrentielles, innovantes et productives. Notre dette publique nous condamne à la croissance. Les contribuables, que ce soit les particuliers et les sociétés, en ont assez de piger dans leurs poches », affirmait-il en ouverture de son allocution.

Rappelons les quatre grandes idées proposées par le président et chef de la direction, dans lesquelles on retrouve des mesures spécifiques :

1. Encourager l’entrepreneuriat, notamment grâce à une fiscalité incitative

  • Faire en sorte qu’il soit équitable sur le plan fiscal de vendre son entreprise aussi bien à une société détenue par ses enfants qu’à un étranger.
  • Tenir une consultation publique pour mesurer les impacts d’une réduction ou d’une élimination de l’impôt des sociétés pour les PME, tout en cherchant à définir des règles claires, mais sans réduire l’assiette fiscale du gouvernement.

2. Saisir les occasions d’exportation

  • Profiter de l’entrée en vigueur prochaine de l’accord de libre-échange avec l’Europe pour conquérir de nouveaux marchés. Cet accord fera du Canada le seul pays ayant un libre accès, à quelques exceptions près, aux deux plus grands marchés de la planète. Si on tient compte des consommateurs nord-américains, le Québec pourra alors toucher 900 millions de personnes!

3. Mieux former et attirer les talents

  • Inculquer dès le secondaire les notions de base du crédit, en plus de celles liées entre autres à la dette publique, aux coûts de nos services publics et à l’importance de faire un budget.
  • Améliorer la sélection et l’intégration des immigrants, en créant notamment d’autres ententes avec de nouvelles régions, comme celle entre la France et le Québec sur la reconnaissance mutuelle des qualifications professionnelles.

4. Exploiter de manière respectueuse et durable les ressources naturelles

  • Élaborer un cadre propice à l’investissement à long terme et en lien avec le développement des infrastructures, notamment pour les ports et le transport ferroviaire.

Harold Vachon, Lynda Coache, Emilio B. Imbriglio, Stéphane Legrand

Dans l’ordre : Harold Vachon, président de la Chambre de commerce du Haut-Richelieu, Lynda Coache, associée en certification responsable du bureau de Saint-Jean-sur-Richelieu, Emilio B. Imbriglio, président et chef de la direction, et Stéphane Legrand, directeur général de la Chambre de commerce du Haut-Richelieu.

Consultez l’article du 16 octobre dernier paru dans le journal Le Canada français, au sujet de la conférence.

Article suivant

24 Oct 2014

Le mardi 21 octobre dernier à l’hôtel Delta de Sherbrooke avait lieu le 16e Souper-conférence du vice-président de la région des Cantons-de-l’Est.

La soirée, animée avec brio par deux employés de la firme, Manon Tétrault et Éric Mathieu, respectivement commis aux comptes à payer et directeur principal en certification, a aussi laissé place à la prestation d’un invité surprise, l’humoriste André Sauvé.

De gauche à droite : Réal Létourneau, Manon Tétrault, André Sauvé et Éric Mathieu

De gauche à droite : Réal Létourneau, Manon Tétrault, André Sauvé et Éric Mathieu

Près de 250 associés et employés des bureaux de Granby, Bromont, Cowansville, Magog, Coaticook, Drummondville, Lac-Mégantic et Sherbrooke étaient rassemblés pour l’occasion.

Instauré par M. Réal Létourneau dès sa première année en poste à titre de vice-président en 1999, l’évènement annuel en est un de reconnaissance qui vise à souligner le dévouement et l’excellence des membres de l’équipe de la firme.

Sept (7) prix reconnaissance et un (1) prix du vice-président ont été remis lors de la soirée. Les gagnant(e)s par catégorie sont :

  • Engagement social dans les activités de la firme : Stacey Loomis
  • Engagement social dans le milieu : Sandra Chouinard
  • Service à la clientèle interne : ex aequo Manon Tétreault et Jocelyne Verpaeslt
  • Compétences professionnelles : Véronique Deshaies
  • Productivité et disponibilité – certification : Chantal Charest
  • Productivité et disponibilité – fiscalité et services-conseils : Jean-François Morin
  • Développement des affaires : Éric Mathieu
  • Prix du vice-président : Nicole D. Demers

M. Létourneau a quant à lui prononcé une conférence récapitulative des thèmes des 15 derniers soupers du vice-président en soulignant l’importance de la force d’une équipe et de son potentiel à toujours se dépasser. Les animateurs et tout le personnel présent ont réservé de chaleureuses salutations à M. Létourneau dont c’était le dernier souper à titre de vice-président.

Article suivant

22 Oct 2014
Emilio B. Imbriglio

Emilio B. Imbriglio

Emilio B. Imbriglio, président et chef de la direction de Raymond Chabot Grant Thornton, sera le conférencier invité de l’Association des gens d’affaires et professionnels italo-canadiens (CIBPA) 12 novembre prochain et il y fera part d’idées pour stimuler notre croissance économique.

En effet, selon Emilio B. Imbriglio, le Québec a tout le potentiel de figurer parmi les nations les plus productives et prospères au monde. Pour y arriver, il faut s’assurer de se donner les moyens de nos ambitions.

Ayant à cœur la réussite des entreprises dynamiques d’ici, le président et chef de la direction de Raymond Chabot Grant Thornton présentera donc des idées pour stimuler la croissance économique, créer des emplois et rendre notre société encore plus concurrentielle, tout en rappelant le rôle que joue Raymond Chabot Grant Thornton pour soutenir les organisations dynamiques d’ici.

Pour de plus amples renseignements et pour vous inscrire à cet événement, consultez le site Internet de la CIBPA.