21 Juil 2011

Selon les données d’un récent sondage, le Grant Thornton International Business Report (IBR), une entreprise privée sur cinq (22 %) dans le monde croit que les récents événements en Afrique du Nord et au Moyen-Orient ont eu un impact négatif sur ses activités. C’est ce qu’a révélé récemment sur Bloomberg, M. Ed Nusbaum, président et chef de la direction de Grant Thornton International. En ce qui concerne l’Amérique du Nord, un quart (26 %) des entreprises y font le même constat.

Toutefois, seules 10 % de ces mêmes entreprises à l’échelle mondiale affirment qu’elles sont moins enclines à développer leurs activités dans cette région. À la lumière de ces résultats, M. Nusbaum conclut donc que les entreprises voient dans cette région du monde des occasions d’affaires particulièrement intéressantes à moyen et à long terme.