03 Juin 2014

Le transfert des entreprises à la relève : un enjeu majeur pour l’économie du Québec et la pérennité des PMELa Chambre de commerce du Montréal métropolitain rend publique aujourd’hui une étude réalisée en collaboration avec Raymond Chabot Grant Thornton qui, pour la première fois, lève le voile sur les impacts économiques majeurs qui guettent l’économie du Québec si les propriétaires actuels de PME ne disposent pas d’un climat plus favorable aux transferts d’entreprises.

Au cours des 10 prochaines années, l’économie du Québec subira une véritable pression en lien avec le manque de relève entrepreneuriale :

  • Entre 5 700 et 10 000 entreprises québécoises pourraient fermer leurs portes;
  • De 79 000 à 139 000 emplois sont en jeu;
  • Les pertes économiques envisagées oscillent entre 8,2 à 12 milliards $ en PIB.

Vu l’importance de l’enjeu qui se profile pour l’avenir économique du Québec, Raymond Chabot Grant Thornton lance un véritable appel à la mobilisation. Gens d’affaires, citoyens et décideurs politiques doivent se mobiliser pour offrir à nos entreprises un climat d’affaires favorable aux transferts d’entreprises!

Pour vous procurer l’étude réalisée sous le leadership des associés Guy Barthell et Éric Dufour, appuyés par leurs équipes respectives, consultez le site Internet de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.