30 Juil 2013

Le vice-premier ministre et ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec, M. François Gendron, a visité la Ferme St-Ours, propriété de Chantal Bourgeois, première directrice principale en certification au bureau de Saint-Hyacinthe, spécialiste du secteur agricole et commandeur de l’Ordre national du mérite agricole.

François Gendron a profité de son passage à la Ferme St-Ours pour annoncer la bonification du programme Prime-Vert où 173 M $ ont été injectés pour encourager les agriculteurs à prendre un virage vert. Ce programme sert à l’accompagnement de producteurs agricoles qui désirent poser des actions afin de réduire concrètement leur impact environnemental.

Chantal Bourgeois, dont la ferme a largement bénéficié de ce programme, s’est réjouie de cette annonce : « Plus les producteurs bénéficieront de telles aides, plus nous aurons un impact collectif important sur l’environnement et sur la qualité du sol à long terme ».

Chantal Bourgeois et François Gendron

Crédit photo : GabMartineau photographe

Chantal Bourgeois en compagnie de François Gendron, vice-premier ministre et ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, ministre responsable de la région de l’Abitibi-Témiscamingue.

À propos de la Ferme St-Ours

La Ferme St-Ours est dirigée par Chantal Bourgeois ainsi que par sa sœur Martine Bourgeois et son mari Serge Lefebvre, tous deux agronomes. Elle est spécialisée dans la production avicole et est l’une des plus importantes fermes d’œufs biologiques au Canada. En 2010, la Ferme St-Ours a remporté la prestigieuse médaille d’or de l’Ordre national du mérite agricole, l’équivalent de la Légion d’honneur en France, pour la qualité de gestion de l’appareil de production, de l’agroenvironnemental, des ressources financières et humaines et du rayonnement social de l’entreprise.

Article suivant

26 Juil 2013

La 6e édition du tournoi de golf Uni-Sélect 2013 a eu lieu le 15 juillet dernier et une somme de 119 000 $ a été amassée au profit de la Fondation Mira. Raymond Chabot Grant Thornton était partenaire de l’événement et Martin Deschênes, associé en certification au bureau de Montréal (3e à gauche sur la photo), était de la partie pour l’occasion.

RCGT appuie Uni-Select et la Fondation Mira

Crédit photo: Charles Touchette

Rappelons que l’objectif de la Fondation Mira est d’accroître l’autonomie des personnes handicapées et de favoriser leur intégration sociale en leur fournissant des chiens élevés et entrainés pour répondre à leurs besoins en adaptation et en réadaptation.

file-pdfLire l’article paru dans le Journal de Montréal le 25 juillet

Article suivant

26 Juil 2013
Alyssa Scott

Alyssa Scott

Félicitations à Alyssa Scott, intermédiaire en certification au bureau d’Ottawa, pour avoir remporté un prix d’excellence ainsi qu’une médaille d’or de l’Université d’Ottawa pour ses résultats remarquables en comptabilité.

Notons qu’Alyssa a également reçu une bourse de 500 $ pour l’appuyer dans la suite de son cheminement qui s’annonce fort prometteur!

Bravo et bonne carrière chez nous!

Article suivant

24 Juil 2013

Le 24 mai dernier, quelque 600 invités provenant du milieu des affaires, de la santé et des arts étaient réunis à l’occasion de la soirée-bénéfice de Jovia, qui a permis d’amasser plus de 385 800 $ pour soutenir ses deux programmes de clowns thérapeutiques.

Martin Deschênes, associé en certification au bureau de Montréal et coprésident de la campagne de financement de Dr Clown, s’est réjoui du succès de cette soirée : « Grâce à la générosité de nombreux partenaires corporatifs, fondations et bénévoles, Jovia pourra continuer à financer les interventions de clowns thérapeutiques qui viennent en aide à des milliers d’enfants et d’aînés pour leur procurer des moments de bonheur uniques. Je tiens aussi à souligner la générosité des membres de Raymond Chabot Grant Thornton, qui se sont investis dans la campagne et qui ont contribué à son succès », a-t-il déclaré.

Dr-Clown-Martin-Deschenes

À propos de Jovia

Dr Clown, devenu Jovia en 2012, est un rassemblant des professionnels des milieux de la santé, des affaires et des arts, qui a pour mission de contribuer à l’amélioration de la qualité de vie des personnes hospitalisées par ses programmes de clowns thérapeutiques alliant complicité, jeu et imaginaire.

Les clowns thérapeutiques œuvrent auprès de deux types de clientèles, soient les enfants hospitalisés en pédiatrie et les aînés en perte d’autonomie. Plus d’une trentaine d’établissements de la santé sollicitent les services personnalisés de Jovia, qui a également reçu l’appui officiel du Collège des médecins du Québec et de l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec.