20 Juin 2017
Guy Fauteux
Vice-président, associé | FCPA, FCA | Certification

Sherbrooke, le 20 juin 2017 – Le bureau sherbrookois de Raymond Chabot Grant Thornton et La Grande Virée Artistique de Sherbrooke poursuivent leur engagement pour faire rayonner les arts dans la région et pour honorer un ou une jeune artiste de la relève avec le Prix Claude Métras.

Dix-neuf artistes présenteront leurs œuvres du 21 juin au 1er septembre 2017 et les citoyens sont invités à voter pour celles qu’ils préfèrent, et ce, jusqu’au 1er septembre.

« Pour Raymond Chabot Grant Thornton, c’est toujours un privilège de recevoir ces œuvres dans notre bureau et d’accueillir les gens venus les admirer. Cela fait plus de 30 ans que nous organisons des expositions pour faire découvrir les artistes de la région. Nous sommes fiers de soutenir l’art et les jeunes artisans », a affirmé le vice-président de Raymond Chabot Grant Thornton pour la région des Cantons-de-l’Est, Guy Fauteux.

« La Grande Virée Artistique de Sherbrooke est très heureuse de pouvoir faire connaître les œuvres des artistes d’ici au grand public et notre collaboration avec le milieu des affaires illustre bien cette volonté commune de donner aux artistes les moyens de leurs ambitions », a ajouté la présidente de l’organisme, Nancy Asselin.

À propos de Raymond Chabot Grant Thornton

Fondée en 1948, Raymond Chabot Grant Thornton figure aujourd’hui parmi les chefs de file canadiens dans les domaines de la certification, de la fiscalité, des services-conseils, du redressement d’entreprises et de l’insolvabilité. La force de la société repose sur une équipe de plus de 2 300 professionnels, dont quelque 200 associés. Ensemble, Raymond Chabot Grant Thornton et Grant Thornton LLP, autre firme canadienne membre de Grant Thornton International Ltd, accompagnent les organisations dynamiques d’ici avec plus de 4 200 professionnels et quelque 140 bureaux au Canada dans l’atteinte de leur plein potentiel de croissance. Grant Thornton International Ltd offre à sa clientèle l’accès à l’expertise de sociétés membres et de sociétés représentantes dans plus de 130 pays, comptant au-delà de 47 000 professionnels.

À propos de la Grande Virée Artistique de Sherbrooke

La Grande Virée Artistique a vu le jour en 2002 sous l’initiative d’un groupe d’artistes sherbrookois réputés à l’échelle provinciale et nationale. Cet événement représente un parcours routier estival couvrant les six arrondissements de Sherbrooke et se déroule sur deux longs week-ends, soit à la fin juin et au début juillet. Il permet de mettre en lumière les talents artistiques de chez nous autant en arts visuels qu’en métiers d’art. Depuis ces 15 dernières années, la Grande Virée Artistique a permis de faire rayonner plus d’une centaine d’artistes dans le milieu culturel de Sherbrooke. C’est un important rendez-vous qui est offert aux amateurs d’art, qui leur permet de découvrir des univers totalement différents et d’apprendre des techniques variées, tout en étant témoin du savoir-faire des artistes avec qui ils peuvent avoir un échange privilégié.

– 30 –

Source:
Sarah Ouannou
Conseillère médias
Raymond Chabot Grant Thornton
Tél. : 514 878-2692 poste 5717
[email protected]

20 Juin 2017  |  Écrit par :

M. Fauteux est vice-président au sein de Raymond Chabot Grant Thornton Communiquez-avec lui dès...

Voir le profil

Article suivant

19 Juin 2017
Guy Fauteux
Vice-président, associé | FCPA, FCA | Certification

Faites-vous partie des 25 % des propriétaires canadiens qui ne paient que les intérêts ou le minimum sur votre marge de crédit hypothécaire? Si oui, soyez très vigilant, car, même si le taux est plus avantageux qu’une marge de crédit régulière, la marge de crédit hypothécaire permet de ne rembourser que les intérêts sans nécessairement payer une partie du capital. L’agence de la consommation en matière financière du Canada met donc en garde les consommateurs sur les dangers d’endettement potentiel que permet un tel produit.

Pier-Paul Belzil-Lacasse, premier directeur principal en redressement et syndic autorisé en insolvabilité, commente la situation et offre ses conseils pour bien gérer sa marge de crédit hypothécaire lors d’une entrevue accordée à TVA Abitibi-Témiscamingue (allez à 12 min 05 s) le 9 juin dernier.

20 Juin 2017  |  Écrit par :

M. Fauteux est vice-président au sein de Raymond Chabot Grant Thornton Communiquez-avec lui dès...

Voir le profil

Article suivant

13 Juin 2017
Guy Fauteux
Vice-président, associé | FCPA, FCA | Certification

Éric Lebel, associé et syndic autorisé en insolvabilité, a analysé un cas dans le cadre d’un article du Journal de Montréal. Le cas en question traitait d’un homme divorcé de 79 ans aux prises avec un problème de jeu, de faibles revenus, sept cartes de crédit et des dettes de plus de 30 000 $!

« Compte tenu de ses revenus, il ne parviendra jamais à rembourser ses dettes de crédit. La faillite me semble donc être la seule option viable. C’est une solution de dernier recours, mais, dans les circonstances, il doit sérieusement envisager cette possibilité pour recouvrer sa santé financière », précise Éric Lebel.

Les 50 ans et plus représentent désormais plus de 40 % des dossiers d’insolvabilité

Toujours selon notre expert, « lorsqu’ils prennent leur retraite, les gens ne réduisent pas leurs dépenses et utilisent leurs cartes de crédit pour compenser. Au fil des ans, les dettes s’accumulent et leur situation devient intenable ».

Pour en savoir plus, lisez l’article du Journal de Montréal publié le 5 mai dernier.

5 conseils aux aînés pour réduire leur endettement

Si vous désirez en savoir plus sur l’endettement des plus de 50 ans, vous pouvez aussi regarder l’intéressante chronique d’Éric Lebel à Salut Bonjour du 12 mai dernier dans lequel il dresse un portrait du surendettement chez ce segment de la population en plus de donner cinq conseils aux aînés pour réduire leur endettement.

20 Juin 2017  |  Écrit par :

M. Fauteux est vice-président au sein de Raymond Chabot Grant Thornton Communiquez-avec lui dès...

Voir le profil

Article suivant

12 Juin 2017
Guy Fauteux
Vice-président, associé | FCPA, FCA | Certification

La planification du transfert est une étape essentielle de ce dernier. Comme le précise Eric Dufour, vice-président régional et leader national pour la relève entrepreneuriale, « il faut s’assurer que tout se fasse dans le cadre d’un plan de relève bien pensé et étalé sur cinq à huit ans ». De plus, on présente souvent la gestion d’une entreprise comme un projet séduisant, mais il faut en connaître les défis et s’assurer que la personne reprenant l’entreprise possède le bon profil pour le faire et qu’elle saura bien s’entourer.

Des conseils pour les cédants

Étonnamment, 90 % des entrepreneurs qui s’apprêtent à céder leur entreprise n’ont pas de plan de transfert! Pourtant ce plan est primordial et doit s’articuler autour de cinq axes tels l’identification de la relève, le financement, le plan stratégique, etc.

Pour plus de renseignements pertinents sur le transfert d’entreprise, consultez l’article « Conseils de Raymond Chabot Grant Thornton » publié le 12 mai dernier dans Le Soleil ainsi que le blogue « Reprendre l’entreprise de ses parents, un défi possible à relever » sur le site de la Banque Nationale.

20 Juin 2017  |  Écrit par :

M. Fauteux est vice-président au sein de Raymond Chabot Grant Thornton Communiquez-avec lui dès...

Voir le profil