10 Avr 2019

Raymond Chabot Grant Thornton conseille Cannamedical Pharma GmbH dans le cadre d’une levée de capitaux pour soutenir la croissance.

Fondée en 2016, Cannamedical Pharma GmbH (ci-après « Cannamedical » ou la « société ») a commencé ses activités à la suite de la légalisation du cannabis thérapeutique en Allemagne en mars 2017. En tant que grossiste indépendant de premier plan dont les bonnes pratiques de fabrication sont reconnues par l’Union européenne (« UE »), la société est autorisée à importer des narcotiques en Allemagne et à en exporter dans l’ensemble du territoire de l’UE.

Au fil des ans, la société a mis sur pied un vaste réseau de distribution en Allemagne. Elle compte près de 40 employés à Cologne, en Allemagne, et possède des filiales au Canada, au Royaume-Uni et en Grèce.

L’engagement de Cannamedical se fonde sur la sécurité, la fiabilité et un système de gestion de la qualité qui assure le respect des normes de produits les plus élevées possible. Tous les partenaires de production doivent également se conformer aux normes de qualité pharmaceutiques les plus strictes du monde, c’est-à-dire les lignes directrices sur les bonnes pratiques de fabrication (BPF).

Raymond Chabot Grant Thorton tombstone banner

Cannamedical conclut une levée de capitaux pour soutenir la croissance

Cannamedical a fait appel à l’équipe de financement d’entreprises de Raymond Chabot Grant Thornton afin de l’aider à examiner et à optimiser sa structure financière en vue d’obtenir des liquidités supplémentaires pour soutenir la croissance.

« J’aimerais remercier tous les membres de l’équipe de Raymond Chabot Grant Thornton qui ont pris part à notre projet pour leur professionnalisme et leur aide dans le cadre de l’obtention de notre financement, affirme Gianfranco Salerno, directeur général de Cannamedical Pharma Canada inc. Votre engagement, votre expertise et votre savoir-faire ont sans aucun doute rehaussé la valeur de notre processus de façon importante. »

Raymond Chabot Grant Thornton a agi à titre de conseiller financier exclusif auprès de Cannamedical.

Cannamedical utilisera ces nouveaux fonds, déployés par une société de capital de croissance établie aux États-Unis et en Allemagne, pour accélérer la mise en œuvre de son plan d’expansion en Europe et capitaliser sur de nouveaux marchés, de manière à consolider davantage sa position de chef de file.

Pour savoir comment Raymond Chabot Grant Thornton peut répondre aux besoins de votre entreprise, communiquez avec notre équipe de financement corporatif.

À propos de Raymond Chabot Grant Thornton

Raymond Chabot Grant Thornton figure parmi les chefs de file canadiens dans les domaines de la certification, de la fiscalité, des conseils financiers et du redressement d’entreprises et de l’insolvabilité. Notre équipe de premier ordre de services-conseils en financement d’entreprises axée sur le marché intermédiaire offre des conseils sectoriels sur les fusions, les acquisitions et les dessaisissements, ainsi que les marchés des capitaux propres et les marchés de titres d’emprunt.

Grâce à notre connaissance sectorielle approfondie dans le cadre de chaque opération, nous soutenons les stratégies et les priorités de nos clients en matière de financement d’entreprises. Société membre de l’organisation Grant Thornton International et homologue canadien de Grant Thornton LLP, Raymond Chabot Grant Thornton a plus de 2 500 employés et fait partie de l’un des plus importants réseaux de services professionnels au monde, qui compte plus de 50 000 employés répartis dans plus de 135 pays.

Article suivant

09 Avr 2019

Raymond Chabot Grant Thornton conseille Orthogone Technologies inc. dans le cadre d’une transaction de financement pour du capital de croissance et de rachat d’actions.

Raymond Chabot Grant Thornton félicite Orthogone Technologies inc. (ci-après « Orthogone ») pour la conclusion d’une transaction de financement pour du capital de croissance et de rachat d’actions.

Orthogone est un chef de file montréalais en matière de développement de produits et de services-conseils en technologie, offrant des services de R-D de premier plan sur le marché hautement complexe des systèmes intégrés.

Pendant la décennie qui a suivi sa fondation par des vétérans de l’industrie, Orthogone s’est constitué une clientèle diversifiée composée de sociétés de premier rang et d’entreprises en démarrage innovatrices.

Les capitaux mobilisés serviront à accélérer la mise en œuvre des initiatives de croissance futures et à financer le rachat des actions de l’un des fondateurs de l’entreprise.

Raymond Chabot Grant Thornton a agi à titre de conseiller financier exclusif auprès d’Orthogone.

« L’équipe de financement d’entreprises de Raymond Chabot Grant Thornton nous a offert une aide sans pareil à chaque étape de l’opération, soit de la création d’un processus personnalisé à l’optimisation des résultats lors de sa conclusion, a affirmé Luc Leblanc, cofondateur d’Orthogone. Elle nous a procuré une aide à valeur ajoutée et nous a permis de déterminer le partenaire de choix pour notre plan de croissance. Nous avons hâte de collaborer de nouveau avec l’équipe de Raymond Chabot Grant Thornton dans l’avenir. »

Raymond Chabot Grant Thorton tombstone banner

Orthogone Technologies inc. conclut une transaction de financement pour du capital de croissance et de rachat d’actions.

Pour savoir comment Raymond Chabot Grant Thornton peut répondre aux besoins de votre entreprise, veuillez communiquer avec notre équipe de transaction.

À propos de Raymond Chabot Grant Thornton

Raymond Chabot Grant Thornton figure parmi les chefs de file canadiens dans les domaines de la certification, de la fiscalité, des conseils financiers et du redressement d’entreprises et de l’insolvabilité. Notre équipe de premier ordre de services-conseils en financement d’entreprises axée sur le marché intermédiaire offre des conseils sectoriels sur les fusions, les acquisitions et les dessaisissements, ainsi que les marchés des capitaux propres et les marchés de titres d’emprunt.

Grâce à notre connaissance sectorielle approfondie dans le cadre de chaque opération, nous soutenons les stratégies et les priorités de nos clients en matière de financement d’entreprises. Société membre de l’organisation Grant Thornton International et homologue canadien de Grant Thornton LLP, Raymond Chabot Grant Thornton a plus de 2 500 employés et fait partie de l’un des plus importants réseaux de services professionnels au monde, qui compte plus de 50 000 employés répartis dans plus de 135 pays.

Équipe de transaction :

Walid Safi
Martin Deschênes
In Sunwoo
Firas Ben
Mark Rossi

Article suivant

03 Avr 2019

Parmi les firmes de management et de comptabilité les plus admirées au Québec, Raymond Chabot Grant Thornton figure une fois de plus au premier rang.

C’est ce que dévoile l’étude annuelle Léger sur la réputation des entreprises publiée dans Les Affaires, édition du 23 mars 2019.

En 88e position sur les 319 entreprises québécoises et étrangères dont la réputation a été sondée, la firme apparaît au sommet du palmarès devant tous les autres acteurs du domaine de la comptabilité. Un bond de géant, puisque notre firme occupait la 109e position l’année dernière. La marque employeur de Raymond Chabot Grant Thornton se situe pour sa part au 92e rang sur 319, encore une fois au premier rang des sociétés comptables.

De tout cœur merci!

Merci à tous les clients qui accordent leur confiance à Raymond Chabot Grant Thornton depuis plus de 70 ans! La riche histoire de notre firme, son expertise et sa crédibilité la hissent au sommet de la notoriété. Le résultat du classement est le reflet de la passion de tous les professionnels et de tous les associés de la firme et de leur engagement à bien servir la clientèle.

Au sujet de l’étude

L’étude annuelle sur la réputation des entreprises est menée par la firme Léger depuis 1994. Au total, ce sont plus de 300 entreprises qui sont sondées au Québec et au Canada, soit 15 000 répondants au Québec et 30 000 au Canada, dans 31 secteurs d’activité, ce qui en fait la plus importante étude d’opinion publique sur la réputation au pays.

Pour consulter les résultats de l’étude, lisez l’article publié dans Les Affaires (l’article complet et le classement sont réservés aux abonnés du journal).

Article suivant

02 Avr 2019

Ayant à cœur la croissance des entreprises et leur succès, Raymond Chabot Grant Thornton a de nouveau pris position cette année dans le cadre des consultations prébudgétaires des gouvernements fédéral et du Québec.

L’objectif avec ces mémoires : stimuler la création de richesses et donner à nos entreprises les moyens de leurs ambitions. Rappelons que ces recommandations s’articulaient autour de quatre axes stratégiques pour rendre nos entreprises plus performantes : une fiscalité incitative et équitable, la relève entrepreneuriale, l’innovation et l’immigration.

Différents ministres et députés fédéraux et québécois ont reçu copie de ces recommandations budgétaires, de même que plusieurs influenceurs d’organisations économiques et d’affaires.

Toujours soucieuse de défendre les intérêts de la communauté d’affaires, la firme a réagi, dès le dépôt des budgets, par voie de communiqués (fédéral et Québec), en plus d’informer les contribuables des mesures annoncées (bulletin fiscal fédéral et du Québec). Un exercice concerté qui a démontré, une fois de plus, le rôle de leader de Raymond Chabot Grant Thornton dans le marché et sa préoccupation constante d’informer clairement les contribuables d’enjeux qui façonnent leur environnement.

Force est de reconnaître que la firme a pris sa place parmi les influenceurs puisque ses commentaires post-budgétaires ont été repris avec ceux, entre autres, de la Fédération des chambres de commerce du Québec, du Conseil du patronat du Québec, de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain et même de l’Ordre des comptables professionnels agréés du Québec.

Plusieurs experts ont ainsi contribué à la production et à la diffusion de ces documents stratégiques et certains ont même offert leur expertise à plusieurs médias régionaux et nationaux pour informer la population des nouvelles mesures économiques et fiscales. Plus d’une trentaine d’entrevues ont été accordées à différents médias partout au Québec afin d’informer la population des principaux éléments contenus dans les budgets.

Budget fédéral du 19 mars 2019

L’associé en fiscalité Sylvain Gilbert, présent au huis clos des médias, a accordé une entrevue à TVA qui a été diffusée sur le web et au téléjournal animé par Pierre Bruneau. Il a également souligné les faits saillants du budget aux auditeurs du 95,7 FM (Saguenay), du 95,5 FM (Témiscouata), du 101,5 FM (Sainte-Marie-de-Beauce) et du 107,7 FM (Sherbrooke) et aux téléspectateurs de l’émission L’Essentiel, animée par Esther Bégin, sur la chaîne parlementaire CPAC, diffusée partout au Canada.

L’associé en fiscalité Luc Lacombe, présent au huis clos des fiscalistes, a également contribué à plusieurs entrevues : il a accordé une entrevue la veille du budget pour présenter les attentes et rappeler les propositions budgétaires de la firme à Esther Bégin, animatrice de l’émission L’Essentiel, diffusée sur la chaîne parlementaire CPAC au Canada. Il a aussi présenté les principales mesures fiscales aux auditeurs de Radio-Canada (Québec), du 103,3 FM et du 94,7 FM (Mauricie), du 99,1 FM (Mauricie) et du 103,5 FM (Saint-Georges-de-Beauce).

Olivier Levesque, conseiller principal en fiscalité, s’est, pour sa part, entretenu avec les animateurs des radios du 99,5 FM (Roberval), du 104,5 FM (Alma) et du 93,5 FM (Chibougamau) alors que Sarah Phaneuf, associée en fiscalité, a analysé le budget pour les auditeurs de Radio-Canada (Estrie).

La réaction de la firme au dépôt du budget a, entre autres, été citée par Finance et Investissement et Informe Affaires.

Le bulletin fiscal de la firme a également été repris sur la plateforme fiscale Taxnet Pro de Thomson Reuters, une agence reconnue mondialement.

Budget du Québec du 21 mars 2019

Concernant le dévoilement du budget du Québec, Sylvain Gilbert a aussi pris part au huis clos des médias à titre d’analyste pour certains médias, dont Le Journal de Montréal/Le Journal de Québec et TVA nouvelles. Il a ensuite réalisé une série d’entrevues pour les auditeurs du 95,7 FM (Saguenay), du 97,5 (Chicoutimi), du 95,5 FM (Témiscouata), du 99,1 FM (Mauricie), du 101,5 FM (Sainte-Marie-de-Beauce) et du 107,7 FM (Sherbrooke).

Quant à Luc Lacombe, il s’est entretenu avec les journalistes de nombreux médias, dont Radio-Canada (Québec) et le 103,5 FM (Saint-Georges-de-Beauce).

Olivier Levesque était de nouveau l’invité du 99,5 FM (Roberval), du 104,5 FM (Alma) et du 93,5 FM (Chibougamau) afin de partager les opinions de la firme au sujet du budget provincial.

Sarah Phaneuf a agi comme analyste invitée de la radio et de la télé de Radio-Canada (Estrie).

Le communiqué de la firme en réaction au dépôt du budget a notamment été repris par des médias spécialisés, dont Finance et investissement et Conseiller.ca, en plus d’être cité par la plateforme fiscale Taxnet Pro de Thomson Reuters.

Enfin, un webinaire présenté le 26 mars par Raymond Chabot Grant Thornton, en partenariat avec l’Association des professionnels en développement économique du Québec et animé par Jean-Pierre Poulin, associé en fiscalité, et Jean-Philippe Brosseau, économiste et directeur principal, services de conseil, a permis de mettre en lumière les différentes mesures annoncées et liées au développement économique des régions du Québec.

Des représentations qui portent leurs fruits

Au cours des dernières années, les différentes représentations de Raymond Chabot Grant Thornton auprès des gouvernements ont permis de changer des législations ou différentes politiques, notamment à l’égard des baisses d’impôt des sociétés ou encore en matière d’assouplissement des règles fiscales pour rendre plus équitable le transfert intergénérationnel d’entreprises au Québec.

Dans le budget fédéral déposé cette année, il est intéressant de noter que les revendications de la firme visant l’amélioration du programme fédéral de crédit d’impôt pour la recherche scientifique et le développement expérimental (RS et DE) de même que celles touchant une meilleure équité fiscale pour les entreprises du milieu de l’agriculture et des pêches au Canada ont trouvé un écho favorable.

Nul doute que ces opérations d’affaires publiques et médiatiques sont dignes d’une firme au service de la croissance des entreprises d’ici!