25 Nov 2011

La mobilité est un domaine qui a connu une effervescence spectaculaire au cours des 5 dernières années. Ce dynamisme est associé à l’univers de possibilités qui s’est ouvert avec les téléphones intelligents, particulièrement depuis l’émergence des écrans tactiles à technologie capacitive et du modèle d’affaires basé sur les applications mobiles.

Une autre dimension s’est ouverte avec l’apparition des tablettes numériques, qui commencent à s’implanter en tant que plateforme ludique, culturelle et sociale. Dans les cas des téléphones intelligents comme dans celui des tablettes, un foisonnement d’applications fait le bonheur d’un nombre toujours croissant d’utilisateurs. Cependant, différencier et faire connaître une application demeure un défi constant pour les éditeurs et développeurs. Ce défi s’ajoute au changement rapide du paysage concurrentiel, notamment en matière de plateformes de développement.

Pour les entreprises de l’écosystème mobile, il importe donc d’effectuer une bonne lecture des tendances pour bien tirer son épingle du jeu. Au-delà de cette lecture des tendances, une réelle prospérité attend celles qui sauront identifier leurs avantages concurrentiels, définir leurs priorités et bien s’organiser pour miser sur les tendances gagnantes.

Article suivant

18 Nov 2011

Montréal, le 18 novembre 2011 – Profitant du passage du ministre du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation, M. Sam Hamad, à la tribune de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain pour parler d’entrepreneuriat, Raymond Chabot Grant Thornton tient à saluer les mesures gouvernementales annoncées en vue de développer une véritable culture québécoise de l’entrepreneuriat.

« La Stratégie québécoise de l’entrepreneuriat dévoilée, entre autres, par le premier ministre du Québec, M. Jean Charest, est assurément une bonne nouvelle pour encourager la relève entrepreneuriale, un enjeu clé de notre compétitivité », a indiqué le président et chef de la direction, M. Jean Robillard.

L’enjeu de la relève étant d’une importance cruciale pour la prospérité de tout le Québec, la firme a d’ailleurs développé une pratique nommée Relève et continuité d’entreprise, qui regroupe plusieurs spécialistes du réseau. « Pour une transmission d’entreprise réussie, il est impératif de prendre en considération l’ensemble des enjeux, tant fiscaux que stratégiques, humains, légaux et financiers. C’est pourquoi notre pratique regroupe des experts en ressources humaines, management, financement, comptabilité et fiscalité », a rappelé l’associé en conseil stratégie et performance, Éric Dufour, tout en affirmant « que la stratégie du gouvernement visant à outiller les chefs d’entreprise sur les meilleures pratiques d’affaires susceptibles d’augmenter le potentiel de rentabilité future de leur entreprise et la mesure Investissement–compétences constituent des moyens intéressants en matière de transfert ».

Malgré ces annonces, Raymond Chabot Grant Thornton croit que pour réussir réellement l’entrepreneuriat au Québec et au Canada, il doit y avoir équité fiscale au chapitre de la transmission d’entreprises. Dans sa Stratégie, le gouvernement du Québec souligne l’idée de procéder à un examen de la fiscalité en matière de transfert familial des entreprises, en coordination avec le gouvernement du Canada. « Nous continuerons à mener les représentations en ce sens, car, rappelons-le, un propriétaire qui vend les actions de son entreprise à une tierce personne, ou même à des intérêts étrangers, plutôt qu’à une société détenue par un membre de sa famille, est toujours plus avantagé fiscalement, notamment en raison du fait qu’il peut bénéficier d’une déduction pour gains en capital pouvant atteindre 750 000 $ », a conclu Jean Gauthier, associé en fiscalité.

À propos de Raymond Chabot Grant Thornton

Fondée en 1948, la société Raymond Chabot Grant Thornton figure aujourd’hui parmi les chefs de file dans les domaines de la certification, de la fiscalité, des services-conseils, du redressement d’entreprises et de l’insolvabilité. Cette force repose sur une équipe de plus de 2 000 personnes, dont plus de 225 associés, réparties dans plus de 90 bureaux au Québec, dans l’est de l’Ontario et au Nouveau-Brunswick. Soulignons également que, depuis plus de 30 ans, Raymond Chabot Grant Thornton est membre de Grant Thornton International Ltd, offrant à sa clientèle l’accès à l’expertise de cabinets membres et de cabinets représentants dans plus de 100 pays.

– 30 –

Renseignements :

Francis Letendre
Conseiller, relations publiques
Raymond Chabot Grant Thornton
T. 514 390-4201
C. 514 554-1685
[email protected]
www.rcgt.com

Article suivant

17 Nov 2011

Bonne nouvelle du côté de nos services en redressement et insolvabilité! En effet, Raymond Chabot inc. a acquis le 8 novembre dernier le bureau de Serge Morency et Associés inc., mieux connu sous le nom de Morency Conseil, une firme spécialisée en insolvabilité qui œuvre dans le milieu des affaires depuis 1988.

« Cette acquisition nous permet de renforcer notre présence dans la région de Québec et d’avoir un nouveau bureau offrant une belle visibilité sur le boulevard Charest », a affirmé l’associé en redressement et insolvabilité de la région de Québec, André Champagne.

À la suite de cette entente, Raymond Chabot inc. est heureuse d’accueillir M. Pierre Lortie, syndic, à titre de directeur principal. Il desservira les bureaux de Québec (sur les boulevards Grande-Allée et Charest) ainsi que le bureau de Vanier. Notons également que M. Serge Morency participera à la transition, et ce, pour les deux prochaines années.

Bienvenue à tous et bon succès au sein de Raymond Chabot inc.

Article suivant

11 Nov 2011

Trouver l’équilibre
Gagner en performance… en fiscalité
Les rendez-vous fiscaux 2011

Prochain rendez-vous :
Optimisez votre planification fiscale de fin d’année

L’arrivée de l’automne signifie l’approche de la fin d’année, période propice à la mise en place de planifications fiscales, période également appropriée pour les entrepreneurs de revoir la structure de leur entreprise.

Au cours de cette rencontre, les conférenciers aborderont diverses techniques de planification fiscale qui peuvent permettre aux entrepreneurs et aux cadres supérieurs de réduire leur facture fiscale non seulement pour l’année 2011 mais également pour les années ultérieures. Ils traiteront, entre autres, de rémunération, de fiducie, de convention entre actionnaires et de pertes en capital.

Date :
Le mercredi 16 novembre, de 7 h 30 à 9 h 30

Lieu :
Hyatt Regency Montréal, Salon Alfred-Rouleau
1255, rue Jeanne-Mance, Montréal (QC) H2X 3Y2
(stationnement disponible via la rue Jeanne-Mance)

Horaire :
7 h 30 : Accueil, petit-déjeuner et réseautage
8 h 00 : Présentation
9 h 00 : Période de questions
9 h 30 : Fin

Conférenciers :
Daniel Lachapelle, associé
Jean-François Thuot, associé
Caroline Renaud, directrice principale – fiscalité
Autres événements à venir :

Janvier 2012 :
Les prix de transfert : aussi un outil de planification fiscale

Février 2012 :
La surveillance de portefeuilles : un outil pour suivre vos placements

Au plaisir de vous y rencontrer!

R.S.V.P.
Mme. Noémie Auger
Équipe des communications
[email protected]
514 878-2691 poste 2374

Veuillez prendre note des informations suivantes :
– le nombre de places étant limité, les réservations se feront sur la base des premiers inscrits;
– les conférences seront données en français;
– pas de frais d’inscription.