27 Nov 2012

Daniel Dalpé, spécialiste en fiscalité, nous fait part de son expertise dans cet article publié dans La Presse.

Un extrait de l’article :

Un sinistre en entreprise fait déjà mal, mais comme si ça ne suffisait pas, il faut encore compter avec les impacts fiscaux. Daniel Dalpé, associé en fiscalité chez Raymond Chabot Grant Thornton, donne ici un petit exemple des choix qui se poseront. Peut-être Denis Robert envisagera-t-il de remplacer certaines pièces d’équipement détruites par de la machinerie d’occasion. Daniel Dalpé rappelle que l’achat d’équipement de fabrication donne droit au Québec à un crédit d’impôt de 10 %, « en autant qu’il soit neuf, et qu’il soit utilisé au Québec pendant 730 jours. »