26 Juin 2015

La fiscalité au Québec 2015Raymond Chabot Grant Thornton est fière de contribuer de nouveau à la rédaction de la brochure La fiscalité au Québec : des mesures favorables à l’investissement 2015. Réalisé par la firme depuis 2005 en collaboration avec la Direction de l’information stratégique d’Investissement Québec, ce document s’adresse spécialement aux entreprises étrangères qui envisagent de réaliser un projet d’investissement au Québec. Il présente de façon sommaire les principales mesures fiscales qui s’appliquent à une société en exploitation au Québec.

Cette brochure, distribuée et utilisée par les professionnels d’Investissement Québec, non seulement au Québec, mais aussi aux États-Unis, en Europe, en Asie, soit dans l’ensemble de leurs bureaux internationaux, est un outil pratique permettant aux investisseurs étrangers de saisir rapidement les principales mesures qui façonnent l’environnement fiscal du Québec.

Article suivant

23 Juin 2015

Dans une entrevue sur le plateau du canal Argent, Eric Lebel, associé-syndic et conseiller en redressement financier, a souligné les conséquences du manque de formation et de sensibilisation des jeunes à la planification financière. Résultat : la situation est particulièrement alarmante au Québec, où les jeunes adultes de 18 à 29 ans représentent plus de 12 % des dossiers d’insolvabilité (selon le Bureau du surintendant des faillites Canada).

L’expert a expliqué cette situation entre autres parce que « très tôt, les jeunes sont sollicités par les banques pour prendre une carte de crédit. Or, plusieurs d’entre eux comprennent mal son fonctionnement». Eric Lebel a évoqué aussi d’autres facteurs pouvant amener les jeunes à s’endetter : le départ du foyer familial, le financement des études, l’achat d’une automobile, ainsi que bien d’autres tentations relevant parfois plus de l’ordre des désirs que des besoins.

En fait, le spécialiste a mentionné l’absence de campagne de sensibilisation et l’abolition des cours d’économie dans les écoles secondaires du Québec en 2009. Selon lui, les parents ont évidemment un rôle à jouer dans cet apprentissage, mais ils ne sont pas les seuls : c’est toute la société qui doit agir pour prévenir l’endettement des jeunes.

 

Article suivant

19 Juin 2015

Dans un article paru sur le site Autosphere.ca, Sarah Phaneuf, associée en fiscalité parle de certaines mesures fiscales qui touchent les PME du secteur automobile, principalement au chapitre de la relève entrepreneuriale

Des mesures qui donneront un « coup de main » aux entreprises

Mme Phaneuf souligne la baisse d’impôts du fédéral sur les PME de 11 % à 9 % (rapportée d’ailleurs dans le communiqué post-budgétaire fédéral de la firme). Elle rappelle aussi la légère baisse du taux d’imposition du Québec sur les entreprises qui déclarent des revenus imposables de plus de 500 000$ qui passe de 11,9 % à 11, 5 %.

Rien pour encourager la relève

Sarah Phaneuf regrette que l’enjeu du transfert d’entreprise entre générations, qui touche notamment les grossistes et les ateliers du secteur automobile, ne soit pas réglé au fédéral, alors qu’il est, en partie, au Québec. «Malheureusement, au Canada, il est généralement désavantageux pour un propriétaire de vendre son entreprise à une société détenue par un de ses enfants plutôt qu’à une société détenue par un tiers », explique-t-elle. Le Québec a rétabli l’équité pour la relève familiale dans certains secteurs, « mais le fédéral n’a rien annoncé en ce sens », ajoute l’experte.

Pour en savoir plus, consultez l’article Budgets fédéral et provincial : rien pour encourager la relève

 

 

Article suivant

17 Juin 2015
Emilio B. Imbriglio

Emilio B. Imbriglio

Emilio B. Imbriglio, président et chef de la direction de Raymond Chabot Grant Thornton, parle de créativité avec la journaliste Isabelle Massé dans un article paru sur La Presse +. Le président et chef de la direction souligne l’importance de la créativité en affaires et au travail.

Des gens d’affaires créatifs

Pour M. Imbriglio, la créativité peut s’exprimer dans tous les domaines. « Traditionnellement, nous associons la créativité aux arts, qui sont un terreau fertile de pensées nouvelles. À mon avis, tous les champs d’activité sont tout aussi fertiles » explique-t-il. « Les 2 500 personnes qui travaillent au sein de Raymond Chabot Grant Thornton sont créatives chacune dans leur domaine, sur le plan de la fiscalité, des redressements, de l’audit et de la consultation », illustre le président et chef de la direction.

Le Québec un terreau fertile de créativité

M. Imbriglio considère que le Québec est un terreau particulièrement fertile de créativité. « Je voyage régulièrement à travers le Québec et ce que je vois ne cesse de m’épater. La province regorge de génie créatif », raconte-t-il. Il regrette toutefois que cette créativité ne soit pas suffisamment mise de l’avant à l’international. « Nous demeurons le secret le mieux gardé de la planète (…) Le défi consiste à libérer cette richesse ».

Pour en savoir plus, consultez l’article : « Les secrets de la créativité, Emilio Imbriglio ». (À titre indicatif, un erratum a été publié pour corriger le nom du président et chef de la direction).