25 Mai 2012

Dans la semaine du 13 mai dernier, Raymond Chabot Grant Thornton a mené une délégation composée de clients, de partenaires d’affaires et d’experts à Fermont et Sept-Îles, afin de constater sur le terrain l’effervescence liée au Plan Nord et de mieux comprendre la réalité au nord du 49e parallèle.

Toute première mission de ce genre en partance de Montréal, elle réunissait des expertises tout aussi variées que complémentaires, telles que le financement, les infrastructures, la psychologie en milieu de travail, l’épuration d’eau, l’optimisation des ressources du secteur minier et la construction d’habitation.

En deux jours, cette délégation a notamment rencontré, la minière Champion Minerals la mairesse de Fermont, Lise Pelletier, le vice-chef de la communauté Innu Takuaikan Uashat mak Mani-Utenam, Mike McKenzie, le maire de Sept-Îles, Serge Lévesque, et son directeur général adjoint, Denis Clements, de même que leurs collègues responsables du développement économique, le président de la compagnie Métal 7, Christian Michaud, le directeur général du Cégep de Sept-Îles, Donald Bherer, et ses collègues, de même que le président du conseil d’administration du Port de Sept-Îles, Carol Soucy.

Ce dernier, également pilote d’hélicoptère d’expérience, a permis aux membres de la délégation de comprendre l’ensemble des développements en lien avec les installations portuaires du haut des airs.

Les membres de la délégation reviennent donc à Montréal avec une compréhension du Plan Nord qui va bien au-delà des chiffres et qui leur confère un avantage certain dans le cadre de ce vaste projet.

Outre les nombreux chantiers en cours, ils ont pu constater comment une pénurie de main-d’œuvre s’atténue difficilement lorsqu’une communauté fait également face à une pénurie de logements. Malgré ces défis considérables, les élus et acteurs locaux ont fait preuve d’un optimisme affirmé et réfléchi, et d’une très grande générosité à l’égard de leurs visiteurs.

Cette première expérience pour Raymond Chabot Grant Thornton a été un franc succès, comme en témoignent ces images et est de bon augure pour d’autres voyages tout aussi inspirants dans ce vaste territoire que couvre le Plan Nord.

Sur la photo : Les membres de la première mission Plan Nord de Raymond Chabot Grant Thornton (RCGT), de gauche à droite, Paul Saunders, Mediagriff, Michel Labelle, Nordmec, Jonathan Morin, Atwill-Morin, Marie-Pierre Lépine, RCGT, Emilio Imbriglio, RCGT, Anand Beejan, RCGT, Luc Chabot, Groupe Relais-Expert, Marie-Claude Bellemare, Heenen Blaikie, Pierre Pichette, Banque Scotia, Chantal Sylvestre, Heenen Blaikie, Marc Poisson, NATIONAL

Article suivant

24 Mai 2012

Félicitations à Madame Nathalie Ashby, présidente – directrice générale de CIBLE Solutions d’affaires, qui est devenue, le 17 mai dernier, la première lauréate de la bourse Raymond Chabot Grant Thornton d’une valeur de 13 750 $. Cette bourse représente la moitié des frais d’inscription d’une année complète au programme de développement des compétences de l’École d’entrepreneurship de Beauce.

Comme le fait remarquer Bernard Poulin, associé en fiscalité au bureau de Saint-Georges, « Le Québec aspire à devenir plus performant. Il s’agit là d’une volonté collective qui se doit de reposer sur une condition principale : notre capacité d’entreprendre. L’École d’entrepreneurship de Beauce contribue pleinement à cet essor alors Raymond Chabot Grant Thornton est donc extrêmement fière de s’associer à la réussite de cette école et de contribuer à stimuler la passion de l’entrepreneuriat des gens d’ici ».

Un établissement unique

Rappelons que cette école unique, fondée par Marc Dutil, président et chef de la direction du Groupe Canam inc., permet à 30 entrepreneurs-athlètes d’être formés par des entrepreneurs-entraîneurs de renom, dont messieurs Jean Coutu, Gregory Charles, Robert Dutton, Marcel Dutil, Mario Girard et Alain Lemaire.

École d’entrepreneurship de Beauce

Chantal Lessard, associée en certification au bureau de Sherbrooke et responsable du compte de Mme Ashby au sein de notre cabinet, la lauréate Nathalie Ashby, ainsi que de deux représentants de notre bureau de Saint-Georges, à savoir Bernard Poulin, associé en fiscalité, et Luc Thibaudeau, directeur principal en conseil en finance d’entreprise, étaient tous fiers d’être présents pour souligner l’événement.

Raymond Chabot Grant Thornton est heureuse d’être partenaire de l’École d’entrepreneurship de Beauce et souhaite un franc succès à Nathalie Ashby dans son parcours d’entrepreneur!

Explorer Portrait de Nathalie Ashby – Blogue de l’École d’entrepreneurship de Beauce

Article suivant

18 Mai 2012

La Société Radio-Canada prévoit développer sur son site, rue René- Lévesque, un vaste projet immobilier évalué à 1,6 milliard de dollars. Ce projet d’une grande complexité, situé à quelques coins de rue du nouveau CHUM, de son centre de recherche et du Quartier de la santé, transformera le centre-ville de la métropole en couvrant une superficie de plus de 1,2 million de pieds carrés.

Le mandat fut remporté grâce au travail conjoint d’une équipe pluridisciplinaire du bureau de Montréal, formée de professionnels en infrastructures, en conseils immobiliers et en fiscalité. L’équipe a su répondre aux besoins du client et présenter une offre complète et unique.

Ce gain démontre la complémentarité des services de la firme et le potentiel des équipes multidisciplinaires qui, ensemble, ont su faire la preuve, au comité de sélection, de leur expertise et de leur expérience, dont une connaissance pointue du marché montréalais jumelée à une importante maîtrise des grands projets de financement et d’infrastructures.

 

 

 

 

 

Article suivant

16 Mai 2012

Les experts du groupe Conseils Financiers de Raymond Chabot Grant Thornton ont mené, en partenariat avec le Conseil Canadien pour les Partenariats Public-Privé (CCPPP), un important projet de recherche sur les partenariats publics-privés réalisés dans le milieu hospitalier au Canada.

Le rapport, intitulé « Chantiers d’avenir : les hôpitaux en P3 au Canada », présente l’analyse de certains projets, les leçons retenues, les difficultés et les possibilités qui s’annoncent pour le futur.

Du consciencieux travail de Sam Pickering, associé au bureau de Montréal, et de l’équipe qui l’a assisté dans la réalisation du rapport, résulte une publication brillante et riche en contenu.