09 Juil 2015

Se porter acquéreur d’une entreprise est un processus exigeant qui requiert une planification efficace. Raymond Chabot Grant Thornton est devenue un leader pour faciliter les transferts et ainsi accompagner judicieusement les repreneurs. Dans certains cas, les transactions d’entreprises doivent se concrétiser rapidement, mais la planification demeure néanmoins toujours importante.

Dans l’article de Les Affaires auquel a collaboré l’associé Éric Dufour, leader national en transfert d’entreprises chez Raymond Chabot Grant Thornton, relatant l’histoire d’un jeune entrepreneur, l’expert mentionne la pertinence de « créer une banque d’heures de consultation pour les jeunes repreneurs, comme cela se fait en Europe. Car, un entrepreneur qui veut faire faire son plan de relève peut recevoir une subvention d’Emploi-Québec. Mais il n’existe rien pour les individus qui aimeraient analyser une reprise. »

Il importe de pouvoir outiller adéquatement les jeunes dans le processus de transfert d’entreprises. « Dans le contexte où la création d’entreprises est plus populaire chez les jeunes que l’option d’acheter une entreprise existante, il faut chercher, par tous les moyens, à assurer la pérennité des entreprises d’ici », croit Éric Dufour.

Pour consulter l’article : https://www.lesaffaires.com/dossier/pme–acheter-une-entreprise-cest-cool/lancien-stagiaire-devenu-proprietaire-de-tonus-/579786