10 Avr 2014
Emilio B. Imbriglio
Président et chef de la direction | FCPA, FCA, M.B.A, CFE, IAS.A

Le 26 mars dernier, le président et chef de la direction de Raymond Chabot Grant Thornton, Emilio B. Imbriglio, était l’invité de la Chambre de commerce et d’industrie du Haut-St-Maurice. De passage à La Tuque, il s’est entretenu avec des gens d’affaires de la région dans le cadre d’un déjeuner-causerie.

Il les a invités à oser, à innover et à chercher à atteindre leur plein potentiel!

Dans le contexte où le Québec est prisonnier d’un climat de morosité, alors que notre dette publique nous condamne pourtant à la croissance, M. Imbriglio a proposé quelques idées pour stimuler notre croissance économique.

« Le Québec doit avoir une solide fondation, soit un environnement propice à la création de richesse respectant les diverses communautés qui le composent. Cet environnement doit reposer sur quatre puissants piliers que sont l’éducation, l’emploi, l’entrepreneuriat et l’exploitation des ressources qui viendront, à leur tour, réduire notre dette publique et, conséquemment, nous donner les moyens de nos ambitions pour mieux soutenir notre économie », a soutenu M. Imbriglio.

C’est sous l’angle de ces 6E qu’il a ainsi proposé six grandes idées ponctuées à la fois de mesures précises et de réflexions appuyées par des faits pour venir dynamiser notre économie et lui permettre de croître.

Voici en vrac certaines mesures énoncées par M. Imbriglio à l’égard des quatre piliers :

  • Entrepreneuriat : rendre équitable le transfert d’entreprise; créer un crédit d’impôt à l’innovation.
  • Emploi : consulter pour réduire ou éliminer l’impôt des sociétés; créer des zones d’incubation-entreprises/universités.
  • Exploitation : élaborer un cadre propice à l’investissement; alléger l’environnement fiscal.
  • Éducation : réintroduire le cours d’économie au secondaire; mieux former et attirer les talents/immigrants.

Cette conférence dynamique où les entrepreneurs de la région étaient invités à poser des questions au conférencier a suscité des échanges fructueux, en plus de générer un vif intérêt de la part des médias régionaux, soit l’Écho de La Tuque (article 1 et article 2) et Le Nouvelliste.

Emilio B .Imbriglio était l’invité de la Chambre de commerce et d’industrie du Haut-St-Maurice
© Photos La Tuque

À la fin de sa présentation, M. Imbriglio a ajouté que « nous devions favoriser le leadership auprès des jeunes. Il nous faut plus de forums régionaux pour encourager l’entrepreneuriat chez notre relève, comme l’École d’entrepreneurship de Beauce […]. Le Québec est en crise de leadership. Nous devons stimuler davantage la passion entrepreneuriale chez nos décideurs de demain. Donnons-leur le goût du succès! ».

10 Avr 2014  |  Écrit par :

Emilio B. Imbriglio est associé et président et chef de la direction de Raymond Chabot Grant...

Voir le profil