09 Juin 2015

Dans un article paru dans La Presse, Éric Dufour, vice-président, associé et leader national en transfert d’entreprises, recommande aux entrepreneurs de réaliser un plan de relève lorsqu’ils enclenchent le processus de cession de leur entreprise. « Plus de 92% d’entre eux n’en ont pas » explique-t-il.

Le plan de relève doit découler d’un processus de réflexion qui doit tenir compte des motivations de l’entrepreneur et du côté humain en général. Aux yeux d’Éric Dufour, il faut encadrer les entrepreneurs pour leur permettre de parler de tout ce qui les inquiète.

Pour en savoir plus, consultez l’article : Transferts d’entreprises: sur quoi baser sa réflexion?

 

 

Article suivant

05 Juin 2015

Dans une entrevue accordée au journal La Presse, Sylvain Moreau, associé en fiscalité, donne des conseils sur la stratégie fiscale à adopter à  65 ans.

Il recommande notamment l’usage du fractionnement de revenus qui permet d’attribuer jusqu’à 50% du revenu de retraite admissible d’un conjoint, au sein d’un couple à l’autre conjoint. «C’est assez intéressant. Il n’y a pas de chiffre unique, mais cette stratégie génère souvent une économie de 1000 $. Parfois, ça peut aller jusqu’à 4000 $, 5000 $», explique M. Moreau. L’expert revient aussi sur les nombreux crédits d’impôt disponibles à partir de 65 ans. « Le défi, c’est de les connaître et de savoir ceux auxquels j’ai droit. » ajoute-t-il.

Pour en savoir plus, consultez l’article de Simon Lord,  « Retraite : la fiscalité à 65 ans »

 

Article suivant

05 Juin 2015

Montréal, le 5 juin 2015 – Raymond Chabot Grant Thornton est fière de compter désormais dans ses rangs l’équipe d’experts de Cognifistech, spécialisée dans les programmes de crédits d’impôt en recherche scientifique et développement expérimental (RS et DE).

Les professionnels chevronnés de Cognifistech se joignent à l’une des équipes spécialisées en RS et DE et innovation les plus importantes au Québec. « Jumelée à la venue de la société M4S en 2013, cette fusion fait de notre firme un accompagnateur de choix pour les entreprises dynamiques d’ici en matière de recherche et développement. Aujourd’hui, nous faisons un grand pas de plus vers l’excellence en accueillant ces nouveaux professionnels talentueux. En fusionnant avec Cognifistech, nous bonifions notre offre et démontrons davantage à nos clients notre engagement à offrir une variété de services professionnels d’une qualité sans pareille », a déclaré M. Samuel Havida, vice-président élu de la région de Montréal de Raymond Chabot Grant Thornton.

Selon le président de Cognifistech, M. Pascal Perreault : « Nous sommes ravis de nous joindre à une société du calibre et de la réputation de Raymond Chabot Grant Thornton. Nos clients auront accès à un grand éventail de services et à un réseau mondial établi dans plus de 130 pays. Cette fusion présente aussi un nombre considérable de synergies potentielles et une valeur ajoutée pour nos clients ».

Les professionnels de Cognifistech travaillent dans les bureaux de Raymond Chabot Grant Thornton depuis le 15 mai. Ils sont situés dans les bureaux de Montréal, de Laval et de Saint-Jérôme.

À propos de Cognifistech

Fondée en 2003, Cognifistech Inc. se spécialise dans la préparation des réclamations des crédits d’impôt en RS et DE et dans la prestation de services-conseils connexes. Au fil des années, Cognifistech a développé une expertise pointue et en constante évolution dans le programme de RS et DE en offrant ses services professionnels à de nombreuses entreprises canadiennes dans différents secteurs d’activité.

À propos de Raymond Chabot Grant Thornton

Fondée en 1948, Raymond Chabot Grant Thornton figure aujourd’hui parmi les chefs de file canadiens dans les domaines de la certification, de la fiscalité, des services-conseils, du redressement d’entreprises et de l’insolvabilité. La force de la firme repose sur une équipe de plus de 2 500 professionnels, dont quelque 230 associés. Ensemble, Raymond Chabot Grant Thornton et Grant Thornton LLP, autre firme canadienne membre de Grant Thornton International Ltd, accompagnent les organisations dynamiques d’ici avec plus de 4 300 professionnels et quelque 140 bureaux au Canada dans l’atteinte de leur plein potentiel de croissance. Grant Thornton International Ltd offre à sa clientèle l’accès à l’expertise de sociétés membres et sociétés représentantes dans plus de 130 pays, comptant au-delà de 40 000 professionnels.

-30-

Source :

Francis Letendre
Conseiller principal – Relations publiques
Raymond Chabot Grant Thornton
Tél. : 514 390-4201
letendre.francis@rcgt.com

Article suivant

03 Juin 2015

Montréal, le 3 juin 2015 – « Il y a longtemps que les conditions n’ont pas été aussi favorables à la croissance du secteur manufacturier, mais cette embellie n’est pas pour tout le monde », a affirmé Guy Barthell, associé au sein du Groupe-conseil stratégie et performance de Raymond Chabot Grant Thornton. Cette analyse s’appuie sur l’étude pancanadienne du secteur manufacturier commanditée par Grant Thornton LLP, homologue canadien de Raymond Chabot Grant Thornton, dont le volet Québec a été dévoilé aujourd’hui.

Un optimisme modéré de la part des entreprises manufacturières

Les entreprises manufacturières américaines connaissent un regain d’énergie et les traités de libre-échange abaissent les barrières commerciales, des facteurs qui élargissent les perspectives des entreprises d’ici. Devant cette conjoncture économique et politique, notamment celle de la faiblesse du dollar canadien par rapport à l’américain, l’étude révèle que la majorité des entreprises manufacturières québécoises affichent un optimisme prudent (60 %, un taux légèrement inférieur à la moyenne canadienne de 63 %).

Une concurrence accrue

La forte concurrence préoccupe beaucoup les entrepreneurs manufacturiers. D’ailleurs, c’est la raison la plus souvent invoquée pour expliquer leurs réticences à augmenter leurs activités à l’extérieur de l’Amérique du Nord. Cette préoccupation se reflète aussi parmi les défis commerciaux les plus importants relevés dans l’industrie : le contrôle des coûts (1er) et la pression sur les prix (4e), très forte à l’échelle internationale.

Une productivité déficiente

Selon l’analyse du volet Québec de l’étude pancanadienne, de nombreuses entreprises manufacturières québécoises traînent un retard de productivité limitant littéralement leur accès aux marchés internationaux, porteurs de croissance. « Il faut profiter de la conjoncture favorable pour investir en formation et en recherche et développement. Seules les entreprises performantes qui auront su améliorer leurs pratiques pourront prendre le virage de l’économie globalisée », a conclu M. Barthell.

L’étude complète peut être consultée à l’adresse suivante : www.rcgt.com/perspectives2015.

À propos de Raymond Chabot Grant Thornton

Fondée en 1948, Raymond Chabot Grant Thornton figure aujourd’hui parmi les chefs de file canadiens dans les domaines de la certification, de la fiscalité, des services-conseils, du redressement d’entreprises et de l’insolvabilité. La force de la firme repose sur une équipe de plus de 2 500 professionnels, dont quelque 230 associés. Ensemble, Raymond Chabot Grant Thornton et Grant Thornton LLP, autre firme canadienne membre de Grant Thornton International Ltd, accompagnent les organisations dynamiques d’ici avec plus de 4 300 professionnels et quelque 140 bureaux au Canada dans l’atteinte de leur plein potentiel de croissance. Grant Thornton International Ltd offre à sa clientèle l’accès à l’expertise de sociétés membres et sociétés représentantes dans plus de 130 pays, comptant au-delà de 40 000 professionnels.

 -30-

Source :

M. Francis Letendre
Conseiller principal – Relations publiques
Raymond Chabot Grant Thornton
Tél. : 514 390-4201
letendre.francis@rcgt.com