05 Nov 2012

Hélène Bronsard nous fait part de son expertise dans cet article publié dans La Presse.

Un extrait de l’article:

Nous avons demandé à la planificatrice financière Hélène Bronsard, vice-présidente de Raymond Chabot Gestion privée, de vérifier quelles seraient les conséquences pour Pauline d’une baisse de revenus dans les prochaines années. Si elle ne travaille que quatre jours par semaine, ça signifie que son revenu net, après contribution au REER, diminuerait de 54 000 $ à 40 000 $ par année. «Une baisse de 14 000 $ par année, c’est assez considérable, souligne Hélène Bronsard. Pauline doit d’abord se demander si elle est capable de vivre avec une telle réduction de son coût de vie ou si les concessions seront trop importantes.»