20 Sep 2019

De nombreux entrepreneurs approchant de la retraite aimeraient voir leurs enfants reprendre les rênes de l’entreprise familiale. Mais voilà, céder l’entreprise à ses enfants peut s’avérer plus compliqué que de la vendre à des étrangers.

En entrevue dans L’Étoile du Lac, Éric Dufour, associé et vice-président, conseil en management, rappelle pourquoi : « La situation a été corrigée au provincial, mais pas au fédéral. Il n’y a pas l’exonération fiscale qui peut atteindre 900 000 $ applicable lors d’une vente à des membres de la famille. Ça rend donc ce type de transaction plus difficile. Il faut être prêt à faire des sacrifices monétaires, car la valeur de l’entreprise, c’est les fonds de pension des propriétaires. C’est un frein et il est temps que le gouvernement change cette fiscalité des années 1980 qui n’est plus à jour. »

M. Dufour tient à rappeler aussi que la clé d’un transfert d’entreprise réussi réside dans sa planification : « Il faut réaliser un plan sur quatre ans. Il y a une cohabitation qui se met en place [entre les générations]. Il y a donc une période d’adaptation, d’où l’importance d’être bien accompagné. »

L’enjeu du transfert d’entreprise intergénérationnel préoccupe toujours notre firme. Au Québec, certaines contraintes subsistent encore à cet égard et, au fédéral, le problème demeure entier. Nous vous invitons à consulter nos recommandations, incluant la recommandation 7 contenue dans la soumission pré-budgétaire présentée au gouvernement du Québec par la firme lors du dépôt du dernier budget du Québec.

Communiquez avec nos experts en relève entrepreneuriale pour vous accompagner dans cette importante démarche.

Article suivant

18 Sep 2019

L’équipe de financement corporatif de Raymond Chabot Grant Thornton est heureuse d’annoncer la conclusion d’une transaction de refinancement et de capital de croissance pour Aliments Pasta Romana et Pizza Romana (ci-après, individuellement, « Pasta Romana » ou « Pizza Romana », et collectivement, la « Société »).

Fondée en 1996 par M. Bernard Filippone et ses fils, Pasta Romana est une entreprise familiale dont le siège social est situé à Montréal, au Québec (Canada).

Depuis plus de 23 ans, Pasta Romana propose une vaste gamme de pâtes fraîches et surgelées de haute qualité. La société approvisionne de grands détaillants en produits de marque Pasta Romana et de marque privée.

Raymond Chabot Grant Thorton tombstone banner

Pasta Romana conclut un refinancement pour soutenir la croissance

Plus récemment, la société, par l’intermédiaire de sa nouvelle entité Pizza Romana, a tiré parti de son expertise éprouvée en matière d’exploitation et d’élaboration de produits pour acquérir une nouvelle installation de fabrication à la fine pointe de la technologie, ce qui lui a permis d’inclure des pizzas surgelées de haute qualité à sa gamme de produits. Cette initiative a bénéficié d’une conjoncture très favorable et est couronnée de succès depuis son lancement.

La société s’efforce de ne jamais déroger aux principes à l’origine de sa réussite : des produits frais préparés comme à la maison et sans compromis sur le plan de la qualité. Pasta Romana et Pizza Romana, qui sont désormais des acteurs importants du secteur de la fabrication de produits alimentaires au Canada, exploitent deux usines de pointe à Montréal Nord et à Lachine, dont la capacité de production horaire s’élève à 2 300 kg de pâtes, 1 000 litres de sauce et 3 000 kg de pizzas.

La société a fait appel à Raymond Chabot Grant Thornton pour examiner et optimiser sa structure financière. L’équipe de financement corporatif de Raymond Chabot Grant Thornton a agi en qualité de conseiller financier exclusif auprès de la société, qui dispose maintenant d’une structure simplifiée, adaptable et souple afin de saisir de nouvelles occasions d’affaires dans un secteur en croissance.

« L’équipe de Raymond Chabot Grant Thornton a grandement simplifié notre processus de refinancement, indique M. Michael Filippone, vice-président à l’exploitation de Pasta Romana. Grâce à leurs connaissances, à leur expertise et à leur vaste réseau dans le secteur bancaire, Mark et les membres de son équipe ont permis à notre société d’obtenir des termes et conditions très favorables, ainsi que la souplesse financière nécessaire à notre croissance. Grâce à leur compréhension approfondie de notre secteur, ils ont géré l’intégralité du processus de manière très professionnelle, tout en veillant à son bon déroulement du début à la fin. Nous ferons assurément appel à eux lors de notre prochaine transaction. »

Pour savoir comment notre firme peut répondre aux besoins de votre entreprise, communiquez avec notre équipe de transaction.

À propos de Raymond Chabot Grant Thornton

Notre équipe de premier ordre de services-conseils en financement d’entreprises axée sur le marché intermédiaire offre des conseils sectoriels sur les fusions, les acquisitions et les dessaisissements, ainsi que les marchés des capitaux propres et les marchés de titres d’emprunt. Grâce à notre connaissance sectorielle approfondie dans le cadre de chaque opération, nous soutenons les stratégies et les priorités de nos clients en matière de financement d’entreprises.

Leader québécois et canadien dans les domaines de la certification, de la fiscalité, des services-conseils, du redressement d’entreprises et de l’insolvabilité, Raymond Chabot Grant Thornton compte sur une équipe de plus de 2 600 professionnels.

Raymond Chabot Grant Thornton est une société membre de Grant Thornton International et l’homologue canadien de Grant Thornton LLP. Raymond Chabot Grant Thornton fait partie de l’organisation mondiale Grant Thornton. Nous avons une présence dans plus de 135 pays et un effectif de plus de 53 000 employés qui offrent une véritable connaissance, une perspective innovante et l’agilité nécessaire afin que les clients continuent d’évoluer.

Équipe de transaction :

Mark Rossi
Simon Marcotte-Légaré
Justine Bergeron

Article suivant

16 Sep 2019

L’expertise de Catallaxy, une filiale de Raymond Chabot Grant Thornton, dans le domaine de la blockchain (chaînes de blocs) et de cryptomonnaies s’étend au-delà des frontières à la suite de l’annonce d’une entente de partenariat signée avec Grant Thornton Suisse/Liechtenstein.

En vertu de cet accord, Catallaxy se chargera de tous leurs projets impliquant un audit de cryptomonnaies durant les deux prochaines années. De plus, la firme suisse/liechtensteinoise souhaiterait utiliser Abacus, la solution logicielle pour les audits de cryptomonnaies développée par Catallaxy. Ce partenariat unique procurera à Grant Thornton une visibilité internationale au potentiel très fort.

« Avec la fondation de Catallaxy en 2017, nous souhaitions que Montréal devienne un centre d’expertise mondial pour le développement de la technologie blockchain au sein du réseau Grant Thornton. La signature de cette entente avec GT Suisse/Liechtenstein représente l’atteinte de cet objectif », souligne Emilio B. Imbriglio, président et chef de la direction de Raymond Chabot Grant Thornton.

GT suisse/Liechtenstein compte dans son portefeuille client plusieurs entreprises en lien avec les cryptomonnaies, ce qui représenterait environ 30 projets pour Catallaxy au cours des prochaines années. Ce premier rapprochement ouvre la voie et devrait en susciter davantage avec d’autres antennes dans le monde au sein des sociétés membres de Grant Thornton.

« Grâce à leur réglementation, plusieurs fondations de cryptomonnaies se sont établies en Suisse et au Liechtenstein, créant un pôle stratégique dans l’univers des cryptomonnaies, dit Michel Besner, directeur général de Catallaxy. Nous sommes heureux de fournir notre expertise, notre soutien et nos outils technologiques afin d’aider GT Suisse/Liechtenstein à devenir un leader sur leur territoire. »

Même son de cloche du côté de la firme suisse/liechtensteinoise : « Avec le développement des cryptomonnaies en Suisse et au Liechtenstein, il est intéressant de pouvoir compter sur les avantages de l’organisation Grant Thornton et de s’appuyer sur nos meilleurs spécialistes, dont Catallaxy. Cette collaboration nous permet de mieux servir les intérêts de nos clients et de nous positionner en tant que leader sur le marché. Ce qui a motivé cette entente est la volonté de devenir plus compétitif dans ce secteur en croissance », se félicite Marco Valenti de GT Suisse/Liechtenstein.

L’audit de cryptomonnaies
Avec l’essor des cryptomonnaies, de plus en plus d’entreprises possèdent des actifs numériques. À la lumière des récentes prises de position du gouvernement quant à la législation de celles-ci, il devient impératif pour les auditeurs d’obtenir une compréhension de cette nouvelle catégorie d’actifs pour pouvoir mettre en place des procédures d’audit suffisantes et appropriées. En pratique, cela se traduit par de nombreux défis. L’absence de réglementation et de maturité des technologies, les difficultés logistiques, l’aspect sécuritaire ainsi que la quantité de données présentent de véritables enjeux pour les auditeurs et les entreprises.

Par la combinaison d’une méthodologie exclusive et de l’utilisation d’une solution en temps réel développée par Catallaxy, Grant Thornton tire son épingle du jeu en ayant une offre de service unique et spécifique aux audits d’actifs numériques, répondant aux besoins des auditeurs.

À propos de Catallaxy
Filiale de Raymond Chabot Grant Thornton, Catallaxy développe des produits et des services dans les domaines de la finance, de la comptabilité, de l’économie numérique et de la numérisation des actifs physiques (biens de consommation, actifs alimentaires, immobiliers et manufacturiers et documents juridiques).

L’entreprise compte dans ses rangs un groupe d’experts en technologies innovantes, telles que l’analyse de données cryptographiques, la chaîne de blocs, la segmentation en unités (tokenization) et l’intelligence artificielle.

Article suivant

12 Sep 2019

Montréal, le 12 septembre 2019 – Raymond Chabot Grant Thornton est fière de s’associer de nouveau à l’École de gestion John-Molson de l’Université Concordia pour la 2e édition des prix Personnalité de l’année.

La période de mise en candidature se déroule du 11 septembre au 30 novembre 2019 et le concours est ouvert aux leaders de partout au Québec. Il est possible de recommander une candidature ou de soumettre la sienne directement en ligne, dès maintenant.

Les prix Personnalité de l’année visent à célébrer les gens d’affaires qui participent activement au développement des entreprises visionnaires d’ici et à l’émergence des talents de demain.

« Les prix Personnalité de l’année nous donnent l’occasion de rendre hommage aux leaders québécois qui sortent des sentiers battus et qui font rayonner le Québec ici et sur la scène internationale. La première édition du concours a été un véritable succès et nous encourageons chaleureusement d’autres leaders à soumettre leur candidature », a indiqué Emilio B. Imbriglio, président et chef de la direction de Raymond Chabot Grant Thornton.

Une collaboration fructueuse entre les milieux de l’éducation et des affaires

« Les prix Personnalité de l’année sont uniques puisqu’ils contribuent à inspirer les étudiants de l’École de gestion John-Molson. Notre mission est de rendre notre enseignement le plus rigoureux et pratique possible pour que nos diplômés soient prêts à contribuer à l’économie et au développement social du Québec. Ce partenariat entre Raymond Chabot Grant Thornton et l’École de gestion John-Molson rend ces efforts encore plus concrets et pertinents pour nos futurs leaders », a souligné Anne-Marie Croteau, doyenne de l’École de gestion John-Molson de l’Université Concordia.

Les catégories

Le concours des prix Personnalité de l’année reconnaît à la fois les leaders établis ou en voie de le devenir et ceux travaillant dans l’ombre qui font la différence, soit par l’innovation, le développement international, des transactions stratégiques ou la force de leur leadership.

  • Éclipse : « Entrepreneur(e) ou dirigeant(e) qui, grâce à l’innovation, éclipse la concurrence et transforme son industrie. Un dirigeant qui fait bouger le marché ou qui en crée un tout nouveau. »
  • Glocal : « Entrepreneur(e) ou dirigeant(e) qui a contribué à l’essor d’une entreprise québécoise à l’international, tout en créant des emplois à l’échelle locale. »
  • Instinct : « Leader d’une équipe d’investissement ayant réalisé une transaction qui assure la croissance d’une entreprise avant-gardiste d’ici. »
  • Personnalité de l’année : « Entrepreneur(e) ou dirigeant(e) qui, par sa vision et son leadership, a amené son organisation à un autre niveau. »

Un comité de sélection éclectique

Le jury est constitué de dignes représentants de l’École de gestion John-Molson et de leaders inspirants du milieu des affaires québécois :

  • Hubert Bolduc, président-directeur général, Montréal International
  • Étienne Borgeat, président-directeur général et cofondateur, PsyXnovation
  • Stéphane Brutus, professeur, École de gestion John-Molson
  • Ingrid Chadwick, Ph. D., professeure agrégée, École de gestion John-Molson
  • Alexandra Panaccio, Ph. D., vice-doyenne et professeure agrégée, École de gestion John-Molson
  • Bastien Poulain, président-directeur général et fondateur, 1642

Dates à retenir

Le dépôt des candidatures se fera entre le 11 septembre et le 30 novembre 2019. Les 16 finalistes seront annoncés en mars 2020, alors que les 4 lauréats seront dévoilés lors d’un grand gala qui se tiendra en mai 2020 à Montréal.

Retour sur la première édition

C’est dans le cadre du tout premier gala des prix Personnalité de l’année que plus de 500 convives se sont réunis à la gare Windsor pour rendre hommage à des leaders qui ont su oser. Cette première mouture des prix Personnalité aura permis de couronner 4 lauréats d’exception : M. Dominic Gagnon, cofondateur, Connect&Go, M. Patrice Marin, cofondateur, district m et Mme Marie-Claude Boisvert, associée, Clearspring Capital Partners. M. Lino A. Saputo, Jr., président du conseil d’administration et chef de la direction, Saputo inc. a, quant à lui, remporté le prix Personnalité de l’année. Finalement, Mme Nathalie Lehoux, Happy Présidente de Pacini a remporté le prix Coup de cœur du jury.

Pour en savoir davantage sur les critères et le processus de sélection, ainsi que les dates importantes pour déposer sa candidature ou en recommander une, visitez le www.rcgt.com/prix.

À propos de Raymond Chabot Grant Thornton
Raymond Chabot Grant Thornton est une firme de services professionnels vouée au succès des organisations et de leurs dirigeants depuis 1948. Les professionnels de la firme sont engagés à accompagner les clients dans leur réussite grâce à une profonde compréhension de ce qui compte pour eux, pour leur entreprise et leur industrie. Cette fine connaissance, jumelée au talent et à la passion d’une équipe de professionnels, permet de stimuler la croissance. Leader québécois et canadien dans les domaines de la certification, de la fiscalité, des services-conseils, du redressement d’entreprises et de l’insolvabilité, Raymond Chabot Grant Thornton compte sur une équipe de plus de 2 600 professionnels, dont quelque 200 associés, répartis dans plus de 100 bureaux au Québec et dans les régions d’Ottawa et d’Edmundston.

Conjointement avec Grant Thornton LLP, autre firme canadienne, et l’organisation mondiale Grant Thornton, nous sommes présents dans plus de 135 pays et comptons plus de 53 000 employés qui offrent une véritable connaissance, une perspective innovante et l’agilité nécessaire afin que les clients continuent d’évoluer.

À propos de l’École de gestion John-Molson
L’École de gestion John-Molson de l’Université Concordia est l’une des plus grandes écoles de commerce du monde. Axée sur l’excellence universitaire, l’École de gestion John-Molson propose un milieu d’apprentissage et de recherche stimulant qui favorise l’éclosion d’idées novatrices pour l’essor des affaires et de la société. Reconnue par l’Association to Advance Collegiate Schools of Business depuis 1997, l’École de gestion John-Molson offre des programmes aux 1er, 2e et 3e cycles. Ses professeurs de renommée internationale repoussent constamment les frontières de la recherche, et ses activités d’apprentissage expérientiel permettent aux étudiants d’acquérir une formation pratique qui complète l’enseignement en classe. Par ailleurs, le pavillon qui abrite ses installations de pointe a été certifié LEED argent et constitue le pôle vert et dynamique du campus Sir-George-Williams, au centre-ville de Montréal.

– 30 –

Source :
Francis Letendre
Chef, Affaires publiques
Raymond Chabot Grant Thornton
Tel. : 514 390-4201
[email protected]