Depuis 2016, Alain Dupont est président et chef de la direction d’AP&C, une société de GE Additive qui produit de la poudre métallique destinée à la fabrication additive (impression 3D). Sous sa gouverne, l’entreprise des Basses-Laurentides a connu une spectaculaire croissance de 200 % au cours des trois dernières années.

L’entreprise fondée en 2005 exporte presque toute sa production dans quelque 40 pays. Ses poudres métalliques sont vendues essentiellement à des clients des industries médicale et aéronautique.

Tout est une question de créer de la valeur pour nos clients.

 

Raymond Chabot Grant Thornton - image

AP&C mise sur l’innovation, l’efficacité de ses processus, le développement de ses technologies (dont celles de l’industrie 4.0), la qualité de ses produits et la mobilisation de son équipe pour s’affirmer comme un leader mondial dans son domaine.

En septembre 2017, l’entreprise a accru sa capacité de production en inaugurant une nouvelle usine hautement automatisée à Saint-Eustache, qui s’ajoute à celle de Boisbriand. Cet investissement de 31 M$ a mené à l’embauche d’une centaine de personnes, ce qui porte l’effectif total à presque 200 employés.

Innover pour exceller

Alain Dupont s’assure qu’AP&C demeure à l’avant-garde grâce à la R&D, notamment par une collaboration soutenue avec le Conseil national de recherches du Canada (CNRC). Ainsi, AP&C et le CNRC ont élaboré en 2018 une nouvelle façon de vérifier la qualité des poudres métalliques. Cette innovation permettra d’imprimer des pièces plus robustes, plus nettes et plus sécuritaires.

Les efforts de développement d’AP&C ont été récompensés l’année dernière par deux prix d’entrepreneuriat régionaux et un Prix Créateurs d’emplois du Québec.

Alain Dupont a également à cœur de s’engager dans son milieu. Depuis 2010, il est président du conseil d’administration du Carrefour jeunesse-emploi Centre-Sud/Plateau Mont-Royal/Mile-End et est membre du conseil d’administration des Grands Ballets Canadiens de Montréal depuis 2013.