Étienne Crevier est président-directeur général de BiogeniQ, un chef de file des tests génétiques, entreprise qu’il a fondée en 2013 à seulement 23 ans.

BiogeniQ a surmonté avec brio les obstacles du démarrage et connaît une forte croissance. En trois ans, son chiffre d’affaires a bondi de 350 % et la proportion des ventes à l’international est passée de 10 % à 40 %.

Si tu ne veux pas devenir le meilleur, ne te lance tout simplement pas.

Raymond Chabot Grant Thornton - image

Étienne Crevier, qui parle cinq langues, dit vouloir amener son entreprise « aussi loin que possible ». Pour l’avenir, BiogeniQ peut compter sur le savoir-faire et les ressources de Biron Groupe Santé, à qui elle a été vendue à la fin de 2017. Depuis, Étienne Crevier est aussi directeur du développement corporatif de Biron.

BiogeniQ fournit des conseils et des tests qui aident les particuliers à adapter leur alimentation et leur traitement médical en fonction de leur profil génétique. Pour développer son marché, Étienne Crevier mise notamment sur les partenariats avec les assureurs, qui offrent les tests de BiogeniQ à certains de leurs clients consentants.

De grands objectifs

L’objectif primordial d’Étienne Crevier est de contribuer à sauver des vies, à la fois grâce à BiogeniQ mais aussi par son implication dans des organismes comme la Fondation des maladies du cœur, dont il est administrateur. C’est d’ailleurs la mort subite de son père, qui aurait possiblement pu être évitée si ce dernier avait connu ses prédispositions génétiques, qui l’a amené à créer BiogeniQ.

Titulaire d’une maîtrise en génétique moléculaire, Étienne Crevier est aussi très actif dans la communauté entrepreneuriale. Son brillant parcours a été récompensé par de nombreux prix, dont un Prix Innovation de l’Association pour le développement de la recherche et de l’innovation du Québec (ADRIQ) en 2016.