FINALISTE 2019

Président et chef de la direction d’Alithya depuis 2011, Paul Raymond a grandement fait évoluer cette entreprise internationale spécialisée en conception de solutions numériques.

D’une entreprise offrant essentiellement des services de prêt personnel, elle est devenue une compagnie de technologies numériques offrant des services à la fine pointe des derniers développements.

Un bon leader se doit d’être un bon communicateur : il est bien d’avoir une vision, mais si on n’arrive pas à la communiquer, il est difficile de mobiliser les gens.

Raymond Chabot Grant Thornton - image

Elle propose, entre autres, des solutions comme celles d’Oracle et de Microsoft, et des solutions ayant recours à l’analytique d’affaires, à l’intelligence artificielle et à l’apprentissage automatique.

Au cours des huit dernières années, Paul Raymond a fait passer l’entreprise de 200 à 2 000 employés et d’un chiffre d’affaires de 20 M$ à 300 M$.

Diplômé du Collège militaire royal du Canada en génie informatique et membre de l’Ordre des ingénieurs du Québec, Paul Raymond est un fervent défenseur de la responsabilité sociale et il assure la présidence de la Fondation Make-A-Wish/Fais-Un-Vœu.

Technologies numériques, technologies humaines

Pour Paul Raymond, les technologies numériques ne vivent que par l’entremise des humains qui les utilisent. C’est la raison pour laquelle l’humain est au cœur d’Alithya, qui se soucie de la satisfaction des clients mais également du bien-être et du respect des employés.

Paul Raymond prône la quête constante de créativité, tant dans sa propre gestion que dans l’approche client. Toujours guidé par des valeurs humaines, il préconise le respect, le bien-être, la confiance, la passion et l’intégrité de ses équipes

Paul Raymond accorde une grande importance à la place des femmes en entreprise. Il a d’ailleurs été admis au sélect Club 30%, dont la mission est de valoriser la place des femmes dans des postes de haute direction.