19 Nov 2012
Pierre Vallerand
Associé | CPA, CA | Certification

Pierre VallerandFélicitations à Pierre Vallerand, associé en certification au bureau de Montréal, pour sa récente nomination au sein du conseil d’administration de l’organisme PROCURE.

Le principal objectif de PROCURE consiste à fournir aux scientifiques et à tous les individus les moyens de contribuer à la prévention et à la guérison du cancer de la prostate, une maladie qui frappe un homme sur sept, à tout âge.

Aider PROCURE en ce mois de novembre

En novembre, la mode est à la moustache, et les membres de PROCURE sont heureux de voir le succès de la campagne de sensibilisation au cancer de la prostate et de la santé masculine. Il faut néanmoins savoir que les fonds recueillis sur le site de Movember, organisme établi à Toronto, ne se traduisent pas en fonds pour PROCURE, qui est un organisme entièrement distinct, qui œuvre au Québec, répond aux besoins des Québécois et effectue de la recherche au Québec.

Loin de vouloir faire concurrence à Movember, l’organisme cherche à complémenter ses efforts. C’est pourquoi Pierre Vallerand a créé un groupe pour amasser des fonds au profit de PROCURE, que vous pouvez appuyer si vous le désirez.

19 Nov 2012  |  Écrit par :

M. Vallerand est associé au sein du cabinet RCGT. Il est votre expert en certification pour le...

Voir le profil

Article suivant

09 Nov 2012
Pierre Vallerand
Associé | CPA, CA | Certification

L’équipe de services de conseil en stratégie et performance de Raymond Chabot Grant Thornton a de nouveau su démontrer l’étendue de son expertise lors des congrès de l’Association des établissements de réadaptation en déficience physique du Québec et de l’Association des centres jeunesse du Québec.

Congrès québécois de réadaptation

Tout d’abord, le 25 octobre dernier, lors de l’édition 2012 du Congrès québécois de réadaptation, Jonathan Perrier et Sophie Desgagnés, deux experts au sein du groupe-conseil stratégie et performance, ont présenté, devant une salle comble de gestionnaires en services sociaux, une conférence ayant comme titre « Comment la mesure et l’optimisation peuvent mener à l’innovation clinique ». Ils ont ainsi pu expliquer comment faire face à l’accroissement de la demande de services dans un contexte de ressources professionnelles limitées. Entreprendre une démarche d’optimisation s’avère donc souvent la voie porteuse de solutions durables aux problématiques vécues sur le terrain.

Congrès de l’Association des centres jeunesse du Québec

Dans un deuxième temps, les 29, 30 et 31 octobre dernier, notre équipe a aussi participé à la biennale du congrès de l’Association des centres jeunesse du Québec ainsi qu’au séminaire d’une journée du Réseau universitaire intégré jeunesse (RUIJ) où plus de 1 000 congressistes se sont réunis. Concrètement, ce fut l’occasion pour cinq de nos experts de mettre leur expertise de l’avant auprès des gestionnaires des services sociaux, dans le cadre du programme Jeunes en difficulté.

C’est ainsi que Jocelyn Théoret, directeur en services de conseil, a coanimé avec aplomb, en compagnie de Mme Chantal Talbot des Centres jeunesse de Lanaudière, l’atelier « L’expérience client » : se mobiliser pour le bien-être du jeune et de sa famille.

Marc Hyndman, directeur en services de conseil, a coanimé un atelier avec M. Luc Cadieux, des Centres jeunesse de l’Outaouais, Mme France Trépanier du Centre jeunesse des Laurentides ainsi que M. Pierre Cloutier du Centre jeunesse de Chaudière-Appalaches. Ayant pour thème « Réussir sa planification stratégique », cet atelier a permis d’expliquer comment une bonne planification stratégique peut dynamiser une organisation, mobiliser le personnel, accroître la cohérence des actions, optimiser l’utilisation des ressources et rehausser l’image de marque.

De son côté, Sylvain Lemieux, directeur principal en services de conseil, a coanimé un atelier qui présentait sommairement la nouvelle méthode d’analyse de la performance du programme Jeunes en difficulté. Les coanimateurs qui ont épaulé notre expert étaient messieurs Nico Trocmé et M. Tonino Esposito de l’Université McGill, Mme Manon Léonard du Centre jeunesse des Laurentides et Mme Chloé Gaumont de l’Association des centres jeunesse du Québec.

D’autres parts, Richard Gascon, associé, et Josée Dupuis, directrice en services de conseil, ont présenté, dans le cadre d’une session par affichage, notre approche distinctive en optimisation des services administratifs et de soutien qui est parfaitement adaptée aux centres jeunesse.

Finalement, Sylvain Lemieux et Marc Hyndman ont présenté la nouvelle méthodologie d’évaluation de la performance globale devant un auditoire d’expert rattaché aux deux grands réseaux universitaires intégrés en jeunesse de Montréal et Québec. Les travaux que nous avons conduits ont donc suscité un grand intérêt de la part des chercheurs universitaires.

Bref, voilà encore une fois des exemples probants de l’expertise de Raymond Chabot Grant Thornton et de ses experts dans le domaine de la santé et des services sociaux!

19 Nov 2012  |  Écrit par :

M. Vallerand est associé au sein du cabinet RCGT. Il est votre expert en certification pour le...

Voir le profil

Article suivant

05 Nov 2012
Pierre Vallerand
Associé | CPA, CA | Certification

Bravo à Alexandra Morin, conseillère en fiscalité au bureau de Rivière-du-Loup, pour avoir reçu une des sept mentions d’honneur décernées par l’Ordre des CPA, CGA à la suite de sa réussite de l’examen de l’Ordre. Fait à noter, cette mention d’honneur s’ajoute à celle qu’elle avait obtenue en 2011 lors du passage de son premier examen.

Félicitations à Alexandra pour les efforts qu’elle a déployés afin d’obtenir des résultats si exceptionnels! Voilà un autre exemple qui démontre le grand talent et l’expertise au sein du réseau Raymond Chabot Grant Thornton!

19 Nov 2012  |  Écrit par :

M. Vallerand est associé au sein du cabinet RCGT. Il est votre expert en certification pour le...

Voir le profil

Article suivant

05 Nov 2012
Pierre Vallerand
Associé | CPA, CA | Certification

Hélène Bronsard nous fait part de son expertise dans cet article publié dans La Presse.

Un extrait de l’article:

Nous avons demandé à la planificatrice financière Hélène Bronsard, vice-présidente de Raymond Chabot Gestion privée, de vérifier quelles seraient les conséquences pour Pauline d’une baisse de revenus dans les prochaines années. Si elle ne travaille que quatre jours par semaine, ça signifie que son revenu net, après contribution au REER, diminuerait de 54 000 $ à 40 000 $ par année. «Une baisse de 14 000 $ par année, c’est assez considérable, souligne Hélène Bronsard. Pauline doit d’abord se demander si elle est capable de vivre avec une telle réduction de son coût de vie ou si les concessions seront trop importantes.»

19 Nov 2012  |  Écrit par :

M. Vallerand est associé au sein du cabinet RCGT. Il est votre expert en certification pour le...

Voir le profil