2014 : un budget de transition vers le surplus budgétaire

L’emploi demeure la pièce maîtresse

À l’aube d’une année électorale, le ministre des Finances, James M. Flaherty, a opté pour le maintien du cap sur l’équilibre budgétaire en 2015, en misant principalement sur des mesures de soutien à l’emploi pour faire croître l’économie.

Selon le Plan d’action économique 2014 déposé aujourd’hui, aucun nouvel impôt pour les familles et les entreprises n’est envisagé. La prévision d’un excédent budgétaire pour l’an prochain se traduit notamment par un gel des dépenses de fonctionnement des ministères. Selon les estimations du gouvernement Harper, le déficit reculera en 2014-2015, pour générer un surplus plus important de l’ordre de 6,4 G$ en 2015-2016 (après l’application de l’ajustement annuel en fonction du risque de 3 G$).

Force est de reconnaître que des mesures plus énergiques pour accroître davantage la compétitivité du Canada et de ses entreprises devraient être annoncées l’an prochain en raison du contexte budgétaire plus favorable.

Pour un aperçu des mesures fiscales contenues dans ce budget, nous vous invitons à parcourir les pages suivantes qui vous en brosseront un tableau détaillé.

Bonne lecture!

Article suivant

Naviguer dans les changements aux IFRS : une publication pour les directeurs financiers

L’équipe IFRS de Grant Thornton International a publié la version 2013 de Navigating the changes to International Financial Reporting Standards: a briefing for Chief Financial Officers (disponible en anglais seulement). La publication cible les chefs de la direction financière et vise une sensibilisation de haut niveau sur les changements récents qui toucheront la présentation de l’information financière future des sociétés.

Pour consulter cette publication, cliquez sur le bouton « Télécharger » de la colonne de droite.

Article suivant

Les bulletins En bref offrent un condensé des plus récentes nouvelles et publications provenant des normalisateurs en ce qui a trait aux normes comptables pour les entreprises à capital fermé (NCECF), les organismes sans but lucratif (OSBL) et les régimes de retraite.

Pour consulter cette publication, cliquez sur le bouton « Télécharger » de la colonne de droite.

Article suivant

L’équipe IFRS de Grant Thornton International a publié un nouveau guide intitulé Intangible assets in a business combination – Identifying and valuing intangibles under IFRS 3 (ci-après le « guide ») (disponible en anglais seulement). Le guide comprend des indications pratiques sur l’identification des immobilisations incorporelles dans le cadre d’un regroupement d’entreprises et traite également des méthodes les plus couramment utilisées en pratique pour estimer leur juste valeur. Le guide reflète l’interaction des exigences de l’IFRS 3 Regroupements d’entreprises avec celles de l’IFRS 10 États financiers consolidés et de l’IFRS 13 Évaluation de la juste valeur.

Pour consulter cette publication, téléchargez le document.