Module 5 – Employés

Mesures incitatives pour les travailleurs

Crédit canadien pour emploi – Fédéral

Le crédit canadien pour emploi est un crédit d’impôt non remboursable permettant à un employé de déduire de son impôt à payer 15 % du moins élevé de 1  245 $ ou de son revenu d’emploi.

Allocation canadienne pour le travail – Fédéral

L’Allocation canadienne pour le travail offre aux travailleurs canadiens à faible revenu âgés de 19 ans et plus un crédit d’impôt remboursable pouvant atteindre 26 % du revenu de travail (salaire ou revenu d’entreprise) gagné en sus d’un seuil de base, jusqu’à concurrence d’un plafond annuel. Un supplément est offert aux personnes handicapées. L’allocation, qui ne peut être réclamée que par un seul conjoint, est calculée en fonction du revenu net du demandeur dans l’année précédente, de sa situation familiale et de sa province de résidence. Un particulier peut faire une demande de versement anticipé à l’égard de la moitié de la prestation à laquelle il a droit pour l’année24. 


24 Pour plus de renseignements et pour estimer le montant auquel vous avez droit, consultez le site de l’ARC à l’adresse suivante : https://www.canada.ca/fr/agence-revenu/programmes/a-propos-agence-revenu-canada-arc/budgets-gouvernement-federal/budget-2018-egalite-croissance-classe-moyenne-forte/allocation-canadienne-travailleurs.html.

Prime au travail – Québec

La prime au travail est un crédit d’impôt remboursable comparable à l’allocation canadienne pour le travail fédérale qui est accordé aux résidents du Québec qui ont un revenu d’emploi ou d’entreprise d’au moins 2 400 $ pour une personne seule ou une famille monoparentale ou d’au moins 3 600 $ pour un couple avec ou sans enfant. Le crédit est accordé dans la mesure où le particulier a produit une déclaration de revenus pour l’année et son montant est déterminé en fonction de la situation familiale et du revenu du particulier25. Il est possible de présenter une demande de versement anticipé pour une partie de la prime dans la mesure où certaines conditions sont remplies.

Les particuliers qui présentent une contrainte sévère à l’emploi peuvent bénéficier de la prime au travail adaptée, calculée selon des paramètres plus souples que la prime au travail. Un supplément est offert aux prestataires de longue durée qui quittent l’aide financière de dernier recours durant la période de transition vers le travail. Par ailleurs, un étudiant à temps plein ne peut bénéficier de la prime au travail que s’il est le parent d’un enfant avec lequel il réside.

Les ménages qui subissent une réduction de leur prime au travail en raison d’une augmentation de leur revenu de travail peuvent bénéficier d’un certain allégement en vertu du bouclier fiscal (voir le Module II).


25La prime au travail pour les ménages sans enfants est progressivement bonifiée jusqu’en 2022. Pour plus de renseignements, consultez le site suivant: http://www4.gouv.qc.ca/FR/Portail/Citoyens/Evenements/DevenirParent/Pages/credt_impot_prime_travail.aspx.

Déduction pour travailleurs – Québec

Un employé peut déduire dans le calcul de son revenu de travail (incluant les revenus de travail autonome) un montant égal à 6 % de son revenu de travail jusqu’à concurrence de 1 190 26$.


26 Pour 2020. Indexé annuellement.

Crédit d’impôt pour la prolongation de carrière – Québec

Le crédit d’impôt pour la prolongation de carrière permet à un particulier âgé de 60 ans et plus27 de bénéficier d’un crédit d’impôt non remboursable de 15 % de son revenu de travail excédant 5 000 $. Ce crédit est calculé sur un montant maximal de revenu de travail de 10 000 $ si le particulier est âgé de 60 à 64 ans, et de 11 000 $ s’il est âgé de 65 ans et plus. Ce crédit d’impôt n’est ni reportable, ni transférable au conjoint et il est réduit lorsque le revenu de travail excède 35 205 $28.


27 Si le travailleur atteint l’âge d’admissibilité au cours de l’année, seuls les revenus de travail gagnés à partir de ce moment donnent droit au crédit d’impôt.
28 Montant indexé annuellement.  

Crédit d’impôt pour les personnes et familles à faible revenu – Ontario

L’Ontario offre un crédit d’impôt non remboursable égal à 5,05 % du revenu d’emploi du particulier, jusqu’à concurrence d’un crédit maximal de 850 $ par individu (1 700 $ par couple). Ce crédit est graduellement réduit pour devenir nul lorsque le revenu du particulier ou du couple atteint 38 500 $ ou 68 500 $ respectivement.

Des articles et conseils de nos experts